LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une planète à sauver

Rapport sur la biodiversité : comment évaluer l’effondrement du vivant ?

59 min
À retrouver dans l'émission

.

Une planète à sauver
Une planète à sauver Crédits : NiklasPntk / Pixabay

Le 6 mai dernier, l'IPBES - la plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques, autrement appelée le GIEC de la biodiversité, publiait un rapport extrêmement préoccupant : un million d'espèces menacées, les trois quarts des milieux terrestres et les deux tiers des milieux marins sont sévèrement altérés par les activités humaines. Pourquoi ce rapport fait-il date dans notre connaissance des modifications anthropiques des écosystèmes terrestres ? Sur quelles bases scientifiques a-t-il été réalisé et est-il en mesure de changer la donne ? 

Rapport sur la biodiversité : comment évaluer l’effondrement du vivant ? C'est le programme naturel qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode Scientifique.

Pour tout comprendre des tenants et aboutissants de ce rapport de l'IPBES, nous avons le plaisir de recevoir aujourd'hui Jean-François Silvain, Président de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité et ancien directeur de recherche à l’IRD, et Cyril Barnerias, Chef du service Europe et international pour l’Agence française pour la biodiversité.

Le reportage du jour

Rencontre à Concarneau avec Pauline Poisson, coordinatrice du programme “Plages vivantes”, un programme de sciences participatives développé par le Muséum national d’histoire naturelle dans le cadre de Vigie Nature. Comment évalue-t-on la biodiversité de la laisse de mer et comment cette évaluation sert-elle la recherche scientifique ? Par Antoine Beauchamp :

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Antoine Beauchamp/Pauline Poisson Plages vivantes

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les compléments d'information sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "I am the Wolf" par Mark Lanegan 

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Intervenants
  • Président de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, ancien directeur de recherche à l’IRD
  • Chef du service Europe et international pour l’Agence française pour la biodiversité
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......