LE DIRECT
La pandémie et ses conséquences morbides, relayées de façon permanente par les médias et les réseaux sociaux, ont contribué à l’apparition ou à l’aggravation de stress, de troubles anxieux et dépressifs dans la population générale.

Covid : troisième vague à l'âme

58 min
À retrouver dans l'émission

Quelles sont les conséquences du Covid-19 et du confinement sur notre santé mentale ? Quels sont les facteurs les plus lourds d’un point de vue psychologique ? Quels troubles psychiatriques les études ont-elles rapportés pour les épidémies précédentes ? Et pour la pandémie actuelle ?

La pandémie et ses conséquences morbides, relayées de façon permanente par les médias et les réseaux sociaux, ont contribué à l’apparition ou à l’aggravation de stress, de troubles anxieux et dépressifs dans la population générale.
La pandémie et ses conséquences morbides, relayées de façon permanente par les médias et les réseaux sociaux, ont contribué à l’apparition ou à l’aggravation de stress, de troubles anxieux et dépressifs dans la population générale. Crédits : xia yuan - Getty

Après la première et la deuxième vague, la troisième vague du Covid sera-t-elle psychiatrique ? Le ministre de la santé lui-même a reconnu que les indicateurs en termes de santé mentale étaient préoccupants, et notamment chez les jeunes, qui vivent très mal ces deux confinements successifs, et chez les plus précaires, qui doivent encaisser en plus de la crise sanitaire, une crise économique de grande ampleur, sans oublier les personnes qui ont contracté la maladie, et dont beaucoup le vivent comme un traumatisme. Le secteur de la psychiatrie alerte depuis des mois les pouvoirs publics sur cette crise dans la crise, et sur les conséquences désastreuses qu’elle pourrait avoir à long terme.

Covid : troisième vague à l’âme. C’est le programme psychiatrique qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour parler des conséquences psychiatrique de cette crise sanitaire, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Marion Leboyer, psychiatre, directrice des départements universitaires de psychiatrie des hôpitaux Henri Mondor de l’AP-HP à Créteil, et directrice de la fondation FondaMental et Nicolas Franck, professeur de psychiatrie au centre hospitalo-universitaire de Lyon, et chef du pôle Centre Rive Gauche au centre hospitalier de Le Vinatier, auteur de « Covid-9 et détresse psychologique – 2020 l’Odyssée du confinement » aux éditions Odile Jacob.

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Rise" par Prinzessin

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
3 min

Le Journal des sciences

Le magazine Science et Vie : une indépendance éditoriale menacée
Intervenants
  • psychiatre, directeur des départements universitaires de psychiatrie des hôpitaux Henri Mondor à Créteil, responsable des Centres Experts Autisme sans déficit intellectuel de la fondation FondaMental.
  • Professeur de psychiatrie au centre hospitalo-universitaire de Lyon. Chef du pôle Centre Rive Gauche au centre hospitalier de Le Vinatier.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......