LE DIRECT
Une machine pourrait-elle ressentir des émotions ?

Empathie artificielle, des robots ami-ami

58 min
À retrouver dans l'émission

A quand remonte la notion d’informatique émotionnelle ? Qu’est-ce qu’un robot social ? Comment met-on en place de la communication non verbale chez une machine ? Faut-il (et peut-on) doter les robots d’empathie artificielle ? Qu’appelle-t-on vallée de l’étrange ?

Une machine pourrait-elle ressentir des émotions ?
Une machine pourrait-elle ressentir des émotions ? Crédits : Wall-E (Disney/Pixar)

Si l’on en croit Ray Kurzweil, directeur de l’ingénierie chez Google et futurologue en chef, le fossé qui sépare l’être humain du robot, qui a vocation à faire preuve d’intelligence émotionnelle, à être drôle, à comprendre des blagues, à être sexy, aimants, et à comprendre l’émotion humaine, ce fossé devrait être comblé d’ici la fin de la décennie. Et de fait, que manque-t-il à l’intelligence artificielle outre le fait d’apprendre à repérer des feux tricolores sur des images capcha ? L’empathie pourrait être une bonne réponse et est un secteur de recherche en plein développement. Comment rendre les machines sensibles ? Ou plus exactement, comment leur apprendre à comprendre les émotions, et à les restituer à leur interlocuteur ? 

Empathie artificielle, des robots ami-ami. C’est le programme synthétique qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour parler de ce champ que l’on nomme également l’informatique émotionnelle… nous avons le plaisir de recevoir deux humaines Catherine Pélachaud, directrice de recherche CNRS à l’Institut des systèmes intelligents et robotiques de Sorbonne Université et Salima Hassas, chercheuse en IA au laboratoire d’Informatique en Image et Systèmes d’information, et professeure à l’université Claude Bernard Lyon 1.

« Tous ces moments se perdront dans le temps... comme... les larmes dans la pluie... Il est temps de mourir »

Faut-il vraiment que vous rappelle qui prononce cette phrase ? Dans quel contexte ? C’est l’androïde-poète Roy Batty à la fin du film Blade Runner de Ridley Scott, incarnation de la machine émotionnelle, poète, métaphysique.

Alors certes, on en est encore loin, mais la recherche en informatique émotionnelle est en plein boom. Comment ajouter cette touche supplémentaire aux agents conversationnels, aux robots de service, à destination de personnes qui peuvent avoir des problèmes relationnels ou pour améliorer les interfaces utilisateurs dans un certain nombre de domaine d’interaction humain-machine ?

Le reportage du jour

Reportage avec Axel Roebel, directeur de recherche à l’IRCAM, dont les travaux portent sur la synthèse de voix artificielles tendant à reproduire des émotions humaines comme la joie, la peur ou la colère, grâce au deep learning, outil IA d'apprentissage profond. Par Céline Loozen :

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

La recherche montre en main

Apprentissage de représentation distribuées adaptées à la reconnaissance d’émotion dans les dialogues

Par Emile Chapuis, doctorant en troisième et dernière année de thèse sous la direction de Chloé Clavel professeure à Télécom Paris et Matthieu Labeau, maître de conférence à Télécom Paris. 

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Peaks and plains" par AM Higgins

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
4 min

Le Journal des sciences

Imager des atomes à une résolution record
Intervenants
  • Directrice de recherche CNRS à l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR) de Sorbonne Université
  • Chercheuse en IA au Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information (LIRIS). Professeur à l’université Claude Bernard Lyon 1.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......