LE DIRECT
Coupe transverse d"un organoïde cérébral

Organoïdes : small is beautiful

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qu’un organoïde ? Comment ont-ils été développés ? Comment sont-ils cultivés en laboratoire ? Quelles sont leurs applications ? Qu’est-ce que les organes sur puce et organoïdes sur puce ? Les organoïdes sont-ils une alternative à la l’utilisation des animaux ?

Coupe transverse d"un organoïde cérébral
Coupe transverse d"un organoïde cérébral Crédits : Madeline A. Lancaster / Flickr

Il y a 30 ans naissait en laboratoire le premier organoïde de l’histoire de l’humanité : en l’occurrence, une structure d’alvéole en 3D composée à partir de matrices de glandes mammaires. Aujourd’hui, la maîtrise de ces mini-organes créés à partir de cellules souches à des fins de recherche a largement progressé : épithéliums intestinaux, organoïdes testiculaires, hépatiques, cardiaques et même cérébraux, avec un niveau de complexité tissulaire qui a poussé un comité d’éthique à alerter sur le degré de complexification neuronal de ces mini-cerveaux qui présentent des oscillations similaires à celle de bébés prématurés. 

Organoïdes : small is beautiful : c’est le programme mini qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour parler des progrès en recherche, et des applications rendues possibles par ces organoïdes dont on dit qu’ils pourraient à terme, non pas remplacer mais tout du moins limiter une partie des tests sur animaux de laboratoire, nous avons le plaisir de recevoir Nathalie Vergnolle, pharmacologue, directrice de recherche à l’INSERM, directrice de l’Institut de Recherche en Santé Digestive, responsable de l’équipe « Pathophysiologie de l’épithélium intestinal » Xavier Gidrol, directeur de l’unité biologie à grande échelle et chef du laboratoire Biomics, associé au CEA, à l’Inserm et à l’Université Grenoble Alpes. 

Le reportage du jour

Reportage à l’Institut Pierre Gilles de Gennes pour la Microfluidique à Paris à la rencontre de l’équipe de l'Institut Curie qui travaille sur la conception d’intestins sur micro-puce. Le principe est de récolter des cellules souches, provenant de murins, de les mettre en culture dans des micro-puces adaptées, des systèmes microfluidiques pour diriger leur développement jusqu’à former un segment d’intestin. Avec ce procédé, il est non seulement possible de concevoir une section de l’organe, avec sa morphologie, sa physiologie originelle, mais il est également possible de simuler son comportement ; à savoir les mouvements de contraction, de cisaillement, propres à l’intestin, conférant un avantage supplémentaire pour la recherche fondamentale et pour les essais thérapeutiques. Par Céline Loozen :

Écouter
8 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Stéphanie Descroix

Les repères

  • Dans des travaux publiés dans la revue Cell Stem Cell en août dernier, des chercheurs sont parvenus à créer des organoïdes cérébraux avec un réseau de neurones fonctionnels, de façon similaire à ceux de nouveaux-nés prématurés. Les organoïdes sont des tissus en 3D dérivés de cellules souches. Ils sont capables de s’auto-organiser et de reproduire certaines fonctions d’un organe. Ces structures cellulaires ont de nombreuses applications en recherche fondamentale et translationnelle, de l’étude de l’organogénèse à leur utilisation comme modèle de maladies ou bien, en médecine régénératrice et personnalisée. Ces organoïdes pourraient, à terme, représenter une alternative à l’expérimentation animale.

Pour aller plus loin

[Thread] Retrouvez aussi toutes les sources de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : "A little brain, little talent" par Gwen Verdon

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Framh

Chroniques

16H02
4 min

Le Journal des sciences

Projet d'article 57 : les prémices d'une surveillance de masse
Intervenants
  • Pharmacologue, Directrice de recherche à l’Inserm, directrice de l'Institut de Recherche en Santé Digestive, responsable de l’équipe «Pathophysiologie de l’épithélium intestinal »
  • Directeur de l’unité biologie à grande échelle et chef du laboratoire Biomics, tout deux associés au CEA, à l’Inserm et à l’Université Grenoble Alpes

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......