LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un réseau de neurones artificiels, ou réseau neuronal artificiel, est un système dont la conception est à l'origine schématiquement inspirée du fonctionnement des neurones biologiques.

IA & cerveau, le jeu des 7 différences

58 min
À retrouver dans l'émission

Du point de vue de la recherche, comment l’IA et le cerveau humain peuvent-ils collaborer ? Comment les chercheurs en IA s'inspirent-ils du fonctionnement connu du cerveau pour améliorer les performances de l’ordinateur classique et celles de l’informatique cognitive ?

Un réseau de neurones artificiels, ou réseau neuronal artificiel, est un système dont la conception est à l'origine schématiquement inspirée du fonctionnement des neurones biologiques.
Un réseau de neurones artificiels, ou réseau neuronal artificiel, est un système dont la conception est à l'origine schématiquement inspirée du fonctionnement des neurones biologiques. Crédits : MF3d - Getty

Dans Intelligence Artificielle, il y a « intelligence » et « artificielle ». Certes me direz-vous, mais encore ? Il y a depuis l’origine une volonté d’artificialiser l’intelligence, c’est-à-dire, de reproduire le fonctionnement, mécanique ou électronique, d’une intelligence humaine, d’un cerveau humain. A tel point que les algorithmes complexes de l’IA fonctionnent aujourd’hui en réseaux neuronaux. Mais entre la terminologie et la réalité, il y a un abîme : ces réseaux neuronaux n’ont que peu de choses à voir avec nos propres neurones. Ce qui nous amène à notre sujet du jour : l’IA doit-elle, peut-elle être bio-inspirée ? Pourrons-nous construire une machine qui ressemble, vraiment, à un cerveau ?

IA et cerveau : le jeu des 7 différences. C’est le programme bioélectronique qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour faire le tour des évolutions de la recherche en Intelligence Artificielle, et comprendre les liens entre ces recherches et la structure de notre propre système nerveux central, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Julie Grollier, physicienne dans le domaine du calcul neuromorphique, directrice de recherche de l’unité mixte de physique CNRS/Thales à Palaiseau et Maureen Clerc, directrice de recherche INRIA à Sophia Antipolis et pour co-animer cette émission, Arnaud Devillard journaliste à Sciences et Avenir, qui a participé au dossier de ce mois de décembre : L’IA au service de l’Intelligence humaine.

Emission en partenariat avec Sciences et Avenir

Le reportage du jour

Rencontre avec Vincent Garcia, chercheur CNRS au sein de l’Unité mixte de Physique CNRS-Thales. Par Antoine Beauchamp.

La Recherche montre en main

Le sujet : "Conception d'architecture pour les réseaux de neurones oscillatoires"

En quatre minutes, Corentin Delacour, doctorant en deuxième année de thèse nous présente ses travaux. Il a intégré le projet "NEURONN", au Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) qui dépend de l'Université de Montpellier et du CNRS, sous la direction d’Aïda Todri-Sanial.

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : "Behind the waves" par Orava 

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques
16H02
4 min
Le Journal des sciences
Les hommes et femmes de Neandertal aussi enterraient leurs morts
Intervenants
  • Physicienne dans le domaine du calcul neuromorphique. Directrice de recherche à l'unité mixte de physique CNRS/Thalès, à Palaiseau.
  • Directrice de recherche Inria à Sophia Antipolis
  • journaliste
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......