LE DIRECT
L'évapotranspiration désigne le processus par lequel l’eau liquide terrestre est renvoyée dans l’atmosphère environnant sous forme gazeuse

Evapotranspiration : les arbres ont-ils fini d’en suer ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’appelle-t-on évapotranspiration ? Comment s’inscrit-elle dans le cycle de l’eau ? Comment la mesure-t-on ? Comment le changement climatique va-t-il agir sur la composante évapotranspiration du cycle de l’eau ? Comment les plantes réagissent-elles face au réchauffement climatique ?

L'évapotranspiration désigne le processus par lequel l’eau liquide terrestre est renvoyée dans l’atmosphère environnant sous forme gazeuse
L'évapotranspiration désigne le processus par lequel l’eau liquide terrestre est renvoyée dans l’atmosphère environnant sous forme gazeuse Crédits : Baac3nes - Getty

La forêt amazonienne est-elle arrivée au point de non-retour ? La déforestation a-t-elle atteint une telle ampleur qu’elle est en train de mettre un terme au phénomène de « rivières volantes » ? Ces rivières volantes, ce sont d’immenses courants d’air humide générés par la forêt tropicale, ils jouent un rôle majeur dans le cycle hydrologique, et permettent au Brésil d’avoir un climat très humide, alors qu’il se situe à des latitudes désertiques similaire à celles du sud de l’Afrique ou de l’Australie. Ce phénomène est dû à l’évapotranspiration. Soit le passage de l’eau du sol et des plantes vers l’atmosphère et c’est ce dont nous allons vous parler aujourd’hui !

Evapotranspiration : les arbres ont-ils fini d’en suer ? C’est le programme végétal qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour tout comprendre à ce phénomène complexe d’évapotranspiration et à la façon dont l’activité humaine le menace, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Nathalie de Noblet-Ducoudré, bio-climatologue, chercheuse au laboratoire des sciences du climat et de l’environnement à l’Institut Pierre Simon Laplace et Damien Bonal, directeur de recherche à l’INRA, et directeur du laboratoire SILVA.

Le reportage du jour

Comment modélise-t-on l’évapotranspiration ? Quelles observations et quelles projections ? Rencontre avec Nicolas Viovy, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement.

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Nicolas Viovy

Repères

  • L'évapotranspiration désigne le processus par lequel l’eau liquide terrestre est renvoyée dans l’atmosphère environnant sous forme gazeuse. Cette eau provient d’une part de l'évaporation au niveau du sol, et d’autre part de la transpiration des plantes.
  • Derrière l’évapotranspiration se cachent 4 grandeurs : la sublimation de la neige, l’évaporation d’une surface d’eau libre (un lac, une rivière ou encore l’eau interceptée par le feuillage), la transpiration des plantes, et enfin l’évaporation de l’eau contenue dans les sols.
  • La déforestation et les variations climatiques dus au réchauffement actuel influent sur l’évapotranspiration, et donc a fortiori sur la pluviométrie locale, voire régionale.

Pour aller plus loin

Les références musicales

Le titre du jour :  Three trees par Lew Stone

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Framh

Chroniques

16H02
4 min

Le Journal des sciences

Vers un vaccin contre les maladies intestinales chroniques
Intervenants
  • Bio-climatologue, directrice de recherche au Laboratoire des Sciences du climat et de l’environnement (LSCE) de l’IPSL.
  • Directeur de recherche à l’INRA, directeur du laboratoire SILVA
À venir dans ... secondes ...par......