LE DIRECT
Comment rendre la vue par des implants ?

Oeil bionique, l’oeil qui valait 3 milliards

58 min
À retrouver dans l'émission

Depuis plus de 10 ans, l’avènement des rétines artificielles a montré qu’il était possible de restaurer un peu de vision chez des patients totalement aveugles. Quels progrès depuis des divers implants rétiniens ? Quels sont les différents implants en développement, en test, et sur le marché ?

Comment rendre la vue par des implants ?
Comment rendre la vue par des implants ? Crédits : Yuichiro Chino - Getty

Après le succès des implants cochléaires, qui permettent aux personnes avec un handicap auditif de recouvrer l’ouïe, l’espoir portait depuis une dizaine d’années sur l’implant rétinien. Des greffes d’électrodes sur la rétine, connectées ou non à une caméra et à un petit ordinateur, qui permettraient aux personnes atteintes de certaines formes de dégénérescence maculaire et de rétinopathie de recouvrer, partiellement, un semblant de vision. En attendant que la miniaturisation fasse son œuvre et que le nombre de pixels restitués augmente avec le temps… mais en 10 ans, malgré de nombreux investissements, l’œil bionique parfait n’est pas au rendez-vous.

L’œil qui valait trois milliards : c’est le programme visuel qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer ces implants rétiniens, ce qui fonctionne bien et ce qui fonctionne moins bien et ce que l’on peut attendre comme progrès dans les prochaines années, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Marie-Noëlle Delyfer, professeur ophtalmologiste au CHU de Bordeaux et Serge Picaud, directeur de recherche Inserm à l’Institut de la Vision. 

Le reportage du jour

Reportage dans les laboratoires de Pixium Vision à Paris, société qui a développé l’implant rétinien Prima et un dispositif de vision bionique associé. Actuellement, cinq patients français ont testé cet équipement avec succès. Souffrant de DMLA sèche, pathologie cible pour cet implant, ces patients ont recouvert la capacité à identifier des séries de lettres dans leur vision centrale. Démonstration du système avec Guillaume Buc, directeur de la technologie chez Pixium Vision et Lloyd Diamond, son Président. Par Céline Loozen :

Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Céline Loozen/ implant et système vision bionique Prima de Pixium Vision

Les repères

  • Depuis plus de dix ans, les implants rétiniens visent à restaurer partiellement la vue à des personnes non et malvoyantes, souffrant de pathologies où les thérapies plus classiques ne fonctionnent pas, comme la rétinopathie pigmentaire ou la DMLA sèche. 
  • Il existe deux sortes d’implants : les implants épirétiniens, qui se posent sur les couches superficielles endommagées de la rétine, et les implants subrétiniens, qui se placent sous les couches photoréceptrices, en amont du nerf optique. 
  • Ces implants sont des matrices d’électrodes dont le nombre peut aller actuellement jusqu’à 378 pour les plus performants. Ils agissent comme des mini panneaux photovoltaïques et sont intégrés dans un dispositif plus global : une paire de lunettes munie d’une caméra reliée à un ordinateur de poche qui traitent les signaux lumineux et les convertit en signaux électriques, envoyés aux électrodes de l’implant qui stimulent les cellules rétiniennes qui communiquent l’information au cerveau, permettant la formation de nouvelles perceptions visuelles dans le cerveau.
  • Ces dispositifs de vision bionique permettent à ce jour de restituer une vision partielle et centrale : reconnaissance de caractères, de séquences de lettres, de visages. L’implant Prima de Pixium Vision est à ce jour le seul implant subrétinien au monde à donner des résultats cliniques probants.

Pour aller plus loin

[Thread] Retrouvez toutes les sources de cette émissions sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : Can you see me de Jimi Hendrix

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
4 min

Le Journal des sciences

Pollution de l'air : les nouvelles cartographies des particules fines
Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......