LE DIRECT
De nombreuses ruines Maya sont découvertes dans la jungle du nord du Guatemala, détectées par LiDAR

Archéologie du futur : le sous-sol vu du ciel

58 min
À retrouver dans l'émission

En archéologie aujourd’hui, est-on obligé de passer par la high-tech pour découvrir de nouvelles choses ou de nouveaux sites ? Pourquoi a-t-on besoin de nouvelles technologies ? A-t-on tout découvert ce qui était facile à trouver ?

De nombreuses ruines Maya sont découvertes dans la jungle du nord du Guatemala, détectées par LiDAR
De nombreuses ruines Maya sont découvertes dans la jungle du nord du Guatemala, détectées par LiDAR

Imaginez des allées, des ruelles entourées de murs dévorés de végétation, non loin un important monticule, une petite colline de laquelle saillent quelques pierres étonnamment géométriques, au cœur d’une jungle touffue et presque inaccessible. Plus besoin de machette, de pirogue et d’affronter anacondas et araignées géantes pour accéder à ces cités perdues. Désormais, le plan entier de ces villes englouties par le sol ou la nature est accessible et consultable grâce à la technologie LiDAR. On peut également déchiffrer des rouleaux de papyrus millénaire sans les déplier, et sonder les urnes funéraires sans les ouvrir. Bienvenue dans l’archéologie du XXIème siècle !

Archéologie : le sous-sol vu du ciel. C’est le programme non invasif qui est le nôtre pour l'heure qui vient. bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Et pour détailler toutes ces nouvelles techniques au service de l’archéologie, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Dominique Garcia, professeur en archéologie à Aix-Marseille Université et président de l’Institut National des Recherches Archéologiques préventives (l’INRAP) et Philippe Nondédéo, chargé de recherche CNRS au laboratoire Archéologie des Amériques, directeur du programme de fouilles Naachtun.

Vous avez peut-être vu récemment ces photos ahurissante de la silhouette d’une cité antique se découpant dans des couleurs vertes et brunes sur des reliefs en trois dimension. Image intacte d’une cité qui ne l’est pas moins, encore quasiment intégralement enfouie dans la végétation de la jungle du Guatemala, ou de l’état mexicain du Tabasco.

Ces images incroyables, ces découvertes virtuelles et pourtant bien réelles, ont été rendues possibles par l’utilisation de la technologie LiDAR pour scruter ces zones difficilement accessibles et envahies par la végétation.

Ce n’est pas pour autant que l’archéologie du XXIème siècle ne va être dorénavant pratiquée que par des pilotes de drones ou des techniciens de matériel de recherche ultra-technologiques. L’archéologie de terrain reste le point de départ de toute fouille mais il est indiscutable que la panoplie de l’archéologue s’est assez considérablement technologisée.

Le reportage du jour

Le buste en cire de La Flora a longtemps été attribué à la création de Léonard De Vinci. Jusqu’à ce que des analyses menées entre autres par l’université Bode-Museum de Berlin, le  Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France pour analyser chimiquement et dater plus précisément cette œuvre. Avec Ina Reiche, directrice de recherche au CNRS et Quentin Lemaçon, ingénieur agrée sur l'accélérateur de particules New Aglae. Par Céline Loozen :

Écouter
8 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

La recherche montre en main

La modélisation 3D appliquée à l'archéologie. Objectifs, enjeux et contexte d'utilisation. Du terrain à la réalité virtuelle. Étude de cas en archéologie programmée et préventive

Par Ségolène Delamare, doctorante en deuxième année de thèse en co-tutelle avec l'université Paris 1 et la société Digitage (spécialisée dans la numérisation 3D).

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : "A step away" par Seldom Colin (feat. Edurne Arizu)

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
3 min

Le Journal des sciences

La découverte du "kit de survie" des cancers du sein les plus mortels
Intervenants
  • Professeur à l’université d’Aix-Marseille, Président de l'Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives).
  • Chargé de recherche au CNRS, spécialiste de l'archéologie des Amériques
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......