LE DIRECT
Pour s’orienter, les oiseaux se servent de “compas biologiques internes”, des mécanismes permettant aux animaux de maintenir une direction constante en utilisant des référentiels externes dont l’information est traitée au niveau neurophysiologique

Oiseaux migrateurs, ils ne perdent pas le nord

58 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi certaines espèces d’oiseaux migrent-elles ? A quelle période se produit la migration ? où vont-ils ? Est-ce un avantage évolutif ? Quelles sont les différentes stratégies de migration ? Comment savent-ils où aller ? Comment arrivent-ils à se repérer ?

Pour s’orienter, les oiseaux se servent de “compas biologiques internes”, des mécanismes permettant aux animaux de maintenir une direction constante en utilisant des référentiels externes dont l’information est traitée au niveau neurophysiologique
Pour s’orienter, les oiseaux se servent de “compas biologiques internes”, des mécanismes permettant aux animaux de maintenir une direction constante en utilisant des référentiels externes dont l’information est traitée au niveau neurophysiologique Crédits : CC

Inlassablement, année après année, saison après saison, les oiseaux migrateurs prennent leur envol depuis la fin de l’été du nord de l’Europe vers des régions plus propices, souvent vers l’Afrique. Inlassablement, instinctivement, grâce à un système de navigation à la fois inné et acquis mais année après année, les populations d’oiseaux migrateurs décroissent, leur transhumance étant rendue de plus en plus complexe par le dérèglement climatique, les ondes électromagnétiques, la pollution ou l’emploi de pesticides qui les empoisonnent leur nourriture. Que sait-on aujourd’hui des phénomènes migratoires et y a-t-il péril en la demeure ?

Les oiseaux migrateurs perdent-ils le nord ? C’est le problème que nous allons examiner dans l’heure qui vient.

Et pour faire un état des lieux des connaissances sur les phénomènes migratoires et l’ensemble des perturbations climatiques et environnementales qui les affectent nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Maxime Zucca, ornithologue, chargé de mission à Natureparif, l’agence régionale pour la biodiversité en Île de France, auteur de « La migration des oiseaux, comprendre les voyageurs du ciel » aux éditions Sud-Ouest et Grégoire Loïs, directeur-adjoint du programme de sciences participatives Vigie-Nature au Museum d’Histoire Naturelle.

Le reportage du jour

Quelles sont les méthodes d’observation des oiseaux migrateurs nocturnes ? Reportage au Jardin des plantes de Paris, lieu de halte migratoire du pouillot véloce, avec Frédéric Jiguet, ornithologue au Museum National d'Histoire Naturelle. Par Céline Loozen :

Écouter
8 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - reportage "Le Pouillot véloce, un migrateur nocturne" avec Frédéric Jiguet du MNHN

Le fil de l'émission

Les références musicales

Le titre du jour : "Sparrow" par Simon and Garfunkel

Générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • Ornithologue, chargé de mission à Natureparif, agence régionale pour la biodiversité en Île de France
  • Directeur adjoint du programme Vigie Nature au Muséum National d'Histoire Naturelle
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......