LE DIRECT
Les satellites artificiels de la Terre forment un halo de débris spatiaux.

L'espace : une décharge à ciel ouvert ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu'est-ce qu'un débris dans l'espace ? Où se trouvent les débris spatiaux ? Quelles solutions pour les éradiquer ?

Les satellites artificiels de la Terre forment un halo de débris spatiaux.
Les satellites artificiels de la Terre forment un halo de débris spatiaux. Crédits : Creative Commons

1957-2017, six décennies d’exploration et d’utilisation de l’espace. Depuis le petit satellite Sputnik, près de 5000 objets ont été mis en orbite, et le rythme se poursuit au rythme de près de 100 lancements par an.

Vers les étoiles, mais avec une ombre qui grandit : celle les débris spatiaux. Car la masse et le nombre des objets spatiaux inactifs et non contrôlés augmentent aussi. 7000 tonnes d'objets de taille et nature qui tournent au-dessus de nous à près de 30 000 km/h, ne demandant qu'à retomber sur notre maison, percuter un satellite, un astronaute, la station. Rien n’est éternel dans l’espace, les satellites meurent aussi.

Plus grave selon les agences spatiales, à long terme le risque serait tel qu’il pourrait paralyser l'activité spatiale humaine et tout ce qui en dépend. A l'heure de la reprise de l'exploration spatiale la question se pose avec urgence.

Depuis quelques années, Agences et États semblent vouloir reprendre en main la situation. Année 2017 charnière. Quelle est le risque réel, comment techniquement « nettoyer » l’espace, et faudra-t-il aller jusqu’à un droit international de l'espace ? Les trois questions que pose La Méthode scientifique.

Et pour en parler, La Méthode scientifique a le plaisir de recevoir Luisa Innocenti, responsable du programme Clean Space à l'ESA et Jacques Arnould, historien des sciences et théologien, agronome de formation et chargé de mission par le CNES pour les questions d'éthique, qui se concentrent en partie sur la question des débris spatiaux.

Rencontre avec Christophe Bonnal, expert à la direction des lanceurs du CNES, l’agence française de l’espace :

Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Les débris spatiaux

Le fil de l'émission

Les références musicales :

Le titre du jour : “I took a trip on a gemini spacecraft” par David Bowie

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • historien des sciences et théologien, chargé des questions éthiques au CNES.
  • responsable du programme Clean Space à l'Agence spatiale européenne (ESA)
À venir dans ... secondes ...par......