LE DIRECT
L’expression marée noire a été inventée à l'occasion du naufrage du Torrey Canyon (1967) par un journaliste du Télégramme de Brest.

Marées noires, y a-t-il un espoir ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Que s’est-il passé au large de l’Ile Maurice et quelles sont les conséquences de la dernière marée noire en date ? Quelles sont les caractéristiques d’une marée noire ? Quelles sont les conséquences de ces accidents ? Quels sont aujourd’hui les moyens de prévention de ce type de catastrophe ?

L’expression marée noire a été inventée à l'occasion du naufrage du Torrey Canyon (1967) par un journaliste du Télégramme de Brest.
L’expression marée noire a été inventée à l'occasion du naufrage du Torrey Canyon (1967) par un journaliste du Télégramme de Brest. Crédits : ahopueo - Getty

Le 25 juillet dernier, le navire Wakashio s’échouait le long des côtes sud-est de l’île Maurice, provoquant trois semaines plus tard l’une des pires marées noires qu’ait connu l’Océan Indien. Vendredi dernier, c’est au large du Sri Lanka qu’un pétrolier incendié a bien faillé déverser sa cargaison dans le même Océan Indien. L’incendie a heureusement été maîtrisé et la marée noire évitée. Et puis au Yemen cette fois, toujours en proie à la guerre civile, un pétrolier abandonné à l’ancre menace de laisser échapper des millions de barils du bruts. Depuis le Torey Canyon, en 1967 qu’avons-nous appris des marées noires, et qu’est-ce que la recherche scientifique a permis pour mieux les endiguer ?

Marées noires : y a-t-il un espoir ? C'est le programme pétrolier qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique !

Et pour évoquer ce que la science a appris des différentes catastrophes environnementales survenues ces 50 dernières années, et comment elle a permis d’améliorer la lutte contre ces marées noires, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Hélène Budzinski, chercheuse en chimie analytique et chimie de l’environnement au sein de l’unité de recherche Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux de l’Université de Bordeaux et Nicolas Tamic, responsable opérations au CEDRE (le Centre de Documentation de Recherche et d’Expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux).

Le reportage du jour

Rencontre avec James Taylor, co-fondateur de la start-up Capillum. Cette start-up récupère auprès des salons de coiffure les cheveux coupés dans le but de les réutiliser pour lutter contre les marées noires. Pourquoi ? Comment ? Réponse ici. Par Antoine Beauchamp :

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage : Capillum, des cheveux pour lutter contre les marées noires

La recherche montre en main

"Gouvernance et gestion des pollutions maritimes du Torrey Canyon (1967) à nos jours"

Par Marie Clémentine Corvest, doctorante en troisième année de thèse en histoire contemporaine sous la direction de Laurent Le Gall, rattachée au laboratoire CRBC hébergé par l'Université de Bretagne Occidentale. Elle travaille à partir d'un corpus institutionnel fourni par les Fonds d'indemnisation FIPOL dépendant de l'Organisation Maritime Internationale (conventions du système CLC/FIPOL).

Écouter
4 min
La recherche montre en main - PODCAST

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de l'émission du jour sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
5 min

Le Journal des sciences

Covid-19 : l'hypothèse de "la tempête de bradykinine"
Intervenants
  • Responsable opérations au Cedre (Centre de Documentation de Recherche et d'Expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux)
  • Chercheuse en chimie analytique et chimie de l’environnement au sein de l’unité de recherche Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux de l'Université de Bordeaux
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......