LE DIRECT
Autoportrait du robot Curiosity de la NASA. Une tempête de poussière martienne a réduit la luminosité et la visibilité du cratère Gale sur lequel se trouve le rover.

Mars : l'eau, l'air, la vie ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Elle a été la star de l'été. Retour sur la planète rouge et sur les nombreuses missions qui lui tournent autour. Et d'ailleurs, où en est-on dans la recherche de l’eau liquide ? Qu’en est-il de la recherche de la vie ?

Autoportrait du robot Curiosity de la NASA. Une tempête de poussière martienne a réduit la luminosité et la visibilité du cratère Gale sur lequel se trouve le rover.
Autoportrait du robot Curiosity de la NASA. Une tempête de poussière martienne a réduit la luminosité et la visibilité du cratère Gale sur lequel se trouve le rover. Crédits : NASA

C’était sans conteste la star des cieux nocturnes cet été. En opposition périhélique, elle était à sa distance la plus proche de la Terre depuis 15 ans, vous n’avez pas pu la rater, un point rouge scintillant assez proche de l’horizon, Mars a brillé de mille feux et pas uniquement dans le ciel. Elle a accaparé l’attention, avec de multiples publications notamment sur la détection de molécules organiques à sa surface, ou d’un lac souterrain d’eau salée de plus de 20 kilomètres et ce n’est pas fini, avec l’arrivée prévue en novembre de la mission franco-américaine InSight. Bref, en 2018, Mars ça repart !

Mars : l’eau, l’air : la vie ? C’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Et pour tout savoir de la planète rouge, nos deux invités consternés par mon calembour d’introduction sont Carole Freissinet, chercheuse CNRS en astrochimie au LATMOS, le Laboratoire Atmosphère, Milieux, Observations Spatiales à Guyancourt et le camarade François Forget, planétologue, directeur de recherche CNRS au laboratoire de météorologie dynamique de l’Institut Pierre Simon Laplace.

Le reportage du jour

Rencontre avec Philippe Lognonné, chercheur au sein de l’équipe planétologie et sciences spatiales de l’Institut de Physique du Globe de Paris. Avec son équipie ils ont mis au point le sismomètre SEIS embarqué à bord de la mission InSight de la NASA. Ce sismomètre nous donnera les premières données sismiques jamais relevées de la planète rouge. Par Antoine Beauchamp :

Écouter
6 min
Reportage Antoine Beauchamp / Philippe Lognonné : SEIS, un sismomètre sur Mars

Le fil de l'émission

Les références musicales

Le titre du jour : Life on Mars par David Bowie

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

Sur le même thème

Intervenants
  • Planétologue, directeur de recherche CNRS au Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) de l’Institut Pierre Simon Laplace
  • Chercheuse CNRS en astrochimie au laboratoire LATMOS à Guyancourt, spécialiste de la matière organique dans le système solaire
À venir dans ... secondes ...par......