LE DIRECT
Le champ magnétique de Mercure est cent fois plus petit que celui de la terre. C'est la plus petite magnétosphère du système solaire.

Mercure : la petite planète qui grimpe

58 min
À retrouver dans l'émission

Que sait-on de Mercure, la planète la plus proche du Soleil ? Pourquoi a-t-on aussi peu exploré cette planète ? Que va nous permettre de comprendre la mission BepiColombo ?

Le champ magnétique de Mercure est cent fois plus petit que celui de la terre. C'est la plus petite magnétosphère du système solaire.
Le champ magnétique de Mercure est cent fois plus petit que celui de la terre. C'est la plus petite magnétosphère du système solaire. Crédits : CC

Dans 10 jours, la toute première sonde européenne à destination de Mercure doit quitter la Terre et ce sera seulement la troisième mission à destination de la première des planètes du système solaire. Une planète mal aimée, d’autant plus qu’elle recèle son lot de mystères à percer, au premier rang desquels celui de sa structure intérieure et de sa densité : Mercure posséderait un énorme noyau de fer, bien plus gros proportionnellement que celui de la Terre alors qu’elle fait un tiers de sa taille. Autre énigme, celle de sa magnétosphère qui interagit avec le vent solaire tout proche. Bref, Mercure la mal-connue a encore beaucoup de choses à nous apprendre.

Mercure, la petite planète qui grimpe : c’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Et pour parler de cette planète des extrêmes, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Alain Doressoundiram, astrophysicien au laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique de L’Observatoire de Paris, université Paris Sciences et Lettres et François Leblanc, astrophysicien, directeur de recherche au LATMOS, le Laboratoire Atmosphère, Milieux et Observations Spatiales. Ils ont tous les deux travaillé sur cette mission BepiColombo sur différents instruments embarqués.

Le reportage du jour

Rencontre avec Michel Moncuquet, astrophysicien et ingénieur de recherche au sein du Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique de à l’Observatoire de Paris Meudon. Il a piloté la fabrication du spectromètre SORBET embarqué dans la mission BepiColombo. Cet instrument va nous permettre de mieux comprendre l’interface entre la magnétosphère de la planète Mercure et les vents solaires qui viennent à sa rencontre. Par Antoine Beauchamp :

Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage : Michel Moncuquet Mercure mission BepiColombo

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : "Les Planètes Op, 32 : 3 Mercury the winged messenger - pour orchestre" par Gustav Holst/ London Philarmonic Orchestra

Générique du début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy.

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow.

Sur le même thème

Intervenants
  • Astrophysicien au Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA) de l’Observatoire de Paris / Université PSL
  • Astrophysicien, directeur de recherche au LATMOS, dans le département HEPPI (Héliosphère, Exopshère Planétaires Plasmas et Interface). Co-Responsable scientifique du spectromètre ultraviolet de la sonde BepiColombo.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......