LE DIRECT
Pourquoi cherche-t-on à fabriquer et à détecter les ondes térahertz ?

Ondes térahertz : on ne peut rien leur cacher

58 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi étudier les ondes térahertz ? Seront-elles une des technologies phares du 21ème siècle ?

Pourquoi cherche-t-on à fabriquer et à détecter les ondes térahertz ?
Pourquoi cherche-t-on à fabriquer et à détecter les ondes térahertz ? Crédits : oxygen - Getty

Dans la famille des ondes électromagnétiques à très basse fréquence, vous avez celles qui vous parviennent à l’heure actuelle si vous nous écoutez dans le poste, les ondes radio, puis viennent les micro-ondes, puis les ondes du spectre visible, et ensuite on passe aux rayons X puis aux rayons gamma mais quelque part, entre les micro-ondes et le spectre visible, se cachent des ondes à cheval entre l’électronique et la photonique, entre la radio et l’optique, des ondes dites « térahertz », découverte au début du XXème siècle, mais si difficiles à émettre et à détecter qu’on les avait laissées de côté jusqu’à aujourd’hui.

Ondes térahertz : on ne peut rien leur cacher. C’est le programme vibratoire qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour tout comprendre à ces ondes, dans lesquelles reposent beaucoup d’espoirs, tant en cosmologie, qu’en détection, en médecine voire en sécurité, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Juliette Mengeney, directrice de recherche CNRS au Laboratoire de physique de l’Ecole Normale Supérieure et Eric Freysz, directeur de recherche CNRS au laboratoire ondes et matière d’Aquitaine.

Le reportage du jour

Reportage avec Guillaume Ducournau, professeur à l'Université de Lille et Polytech-Lille, qui effectue sa recherche à l'IEMN de Villeneuve d'Ascq sur l'utilisation des ondes T pour les applications de télécommunication très haut débit comme la 6G. Par Céline Loozen :

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage : Guillaume Ducournau

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Onde sensuelle" par M

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H02
5 min

Le Journal des sciences

CoVid19 : un risque de transmission plus important dans les bars et dans les restaurants ?
Intervenants
  • Chercheuse au Laboratoire Pierre Aigrain (Département de physique de l’ENS)
  • Directeur de Recherche au CNRS au Laboratoire Ondes et Matière d'Aquitaine
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......