LE DIRECT
Illustration de la sonde Parker Solar Probe à l'approche du Soleil

Parker Solar Probe : un peu plus près du Soleil

59 min
À retrouver dans l'émission

Lancée par la NASA en août 2018, la sonde Parker Solar Probe approchera le soleil pour mieux l'étudier. Quelles informations nouvelles apportera cette mission ? Quelles technologies ont été utilisées pour parvenir à de nouvelles mesures ?

Illustration de la sonde Parker Solar Probe à l'approche du Soleil
Illustration de la sonde Parker Solar Probe à l'approche du Soleil Crédits : NASA

Il est souvent question ici, le mardi, de planètes lointaines, de galaxies éloignées, d’étoiles distantes. Il y a pourtant pas si loin de nous, à 150 millions de kilomètres, une étoile que l’on imagine bien connue, et pour cause : c’est la nôtre. Eh bien détrompez-vous. Le soleil résiste à notre compréhension à bien des égards – comme par exemple : pourquoi fait-il 6000° en surface ? Et 2 millions quand on s’éloigne dans la couronne ? Questions qui résisteront tant que l’on ne sera pas allé y voir de plus près. C’est exactement le sens de la mission Parker Solar Probe qui a décollé le 12 août dernier, et qui doit être au moment où nous parlons environ à mi-chemin entre la Terre et Vénus.

Parker Solar Probe : un peu plus près du soleil : c’est le problème auquel La Méthode scientifique va s'atteler dans l’heure qui vient.

Et pour évoquer l’état de nos connaissances scientifiques sur notre étoile et comment cette nouvelle mission doit les enrichir, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Milan Maksimovic, directeur de recherche au CNRS et astrophysicien à l’observatoire de Paris au LESIA, le laboratoire d’Etudes Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique et Allan-Sacha Brun, astrophysicien, directeur de recherche au CEA, chef du laboratoire dynamique des étoiles, des exoplanètes et de leur environnement.

Le reportage du jour

Rencontre avec Thierry Dudok de Wit, chercheur CNRS au sein du Laboratoire de physique et chimie de l’environnement et de l’espace, le LPC2E, de l’Université d’Orléans, et Guillaume Jannet, ingénieur de recherche CNRS également au LPC2E et responsable de l'ingénierie du magnétomètre installé sur Parker Solar Probe. Pourquoi la mesure des ondes magnétiques du Soleil pourrait être cruciale pour comprendre l’écart de température entre sa surface et sa couronne ? Par Antoine Beauchamp : 

Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Thierry Dudok de Wit Guillaume Jannet Parker Solar Probe

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : I don't care if the sun don't shine par Elvis Presley

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Sur le même thème

Intervenants
  • Directeur de recherches CNRS au Laboratoire d’études Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique de l’Observatoire de Paris.
  • Astrophysicien, chef du Laboratoire dynamique des étoiles, des exoplanètes et de leur environnement au CEA, spécialiste du soleil spécialiste du soleil et des étoiles.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......