LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"On peut tous être placebo ou nocebo-répondeurs selon le contexte et les circonstances dans lesquels on se trouve". Didier Bouhassira

Placebo : le morceau de sucre qui aide la médecine à couler

58 min
À retrouver dans l'émission

De quoi parle-t-on lorsqu’on parle d’effet placebo en médecine ? Que sait-on des mécanismes neuro-psychologiques de cet effet ? Qu’est-ce que l’effet nocebo, le pendant négatif de l’effet placebo ? La notion d’effet placebo nous aide-t-elle à repenser la pratique de la médecine et de la recherche ?

"On peut tous être placebo ou nocebo-répondeurs selon le contexte et les circonstances dans lesquels on se trouve". Didier Bouhassira
"On peut tous être placebo ou nocebo-répondeurs selon le contexte et les circonstances dans lesquels on se trouve". Didier Bouhassira Crédits : CC

L’effet placebo est aussi vieux que l’histoire de la médecine. On en trouve des traces dans l’Egypte antique, et jusqu’à Corvisart qui soignait ses patients avec de la mie de pain. Si aujourd’hui, on en connait un peu mieux les tenants et les aboutissants, notamment en termes de neuro-imagerie et d’influence sur différents neurotransmetteurs, cet effet placebo reste encore mal compris alors qu’il est au centre du procédé d’évaluation d’efficacité des médicaments. Sans parler de son opposé, l’effet nocebo, amplifié par des recherches internet un peu trop rapides qui nous font développer tous les symptômes de pathologies imaginaires. 

Effet placebo : le morceau de sucre qui aide la médecine à couler : c’est le sujet qui va  occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Et pour essayer de comprendre les mécanismes à l’œuvre, non pas derrière ce titre tout à fait discutable, mais derrière les effets placebo et nocebo, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui François Chast, pharmacien des hôpitaux, président honoraire de l’Académie Nationale de Pharmacie et Didier Bouhassira, neurologue, directeur de l’unité INSERM 987 « Physiopathologie et pharmacologie clinique de la douleur » à l’Hôpital Ambroise Paré de Boulogne Billancourt.

Le reportage du jour

Rencontre avec Stéphane Mouly, médecin à l’Hôpital de Lariboisière - APHP,professeur de médecine interne et co-auteur de l’article “L’effet nocebo : particularités et conséquences pour le clinicien”(http://bit.ly/2Ny3SFj). Qu’est-ce que l’effet nocebo et à quels mécanismes peut-on l’attribuer ? Par Antoine Beauchamp :

Écouter
6 min
Reportage : L'effet nocebo avec Stéphane Mouly

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : A Spoonful of sugar par Julie Andrews

Générique du début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy.

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Sur le même thème

Intervenants
  • Neurologue, Directeur de l'unité Inserm 987 "Physiopathologie et pharmacologie clinique de la douleur" à l'Hôpital Ambroise Paré de Boulogne Billancourt
  • pharmacien des hôpitaux
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......