LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ?

Réseaux sociaux : l’autre pays de la science

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’appelle-t-on “influence” dans le domaine d’internet ? Comment la science y est-elle abordée et sous quelles formes ? Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ? Quel rôle doivent jouer ces réseaux dans un contexte comme celui que nous vivons ?

Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ?
Quel impact la pandémie a-t-elle eu sur les influenceurs scientifiques ? Crédits : alexsl - Getty

Le sachiez-vous ? Au cours de la première vague épidémique, au printemps… le British Medical Journal a conduit une enquête sur la pertinence et la qualité des vidéos YouTube consacrées à la maladie. Figurez-vous que sur le panel de vidéos sélectionnées, 1 sur 4 contenaient des informations non-factuelles, et trompeuses, pour un total de plus de 62 millions de vues. Heureusement, les réseaux sociaux ne sont pas qu’une route épineuse qui mène vers l’enfer de la désinformation. La crise sanitaire a donné une nouvelle ampleur à des vulgarisatrices ou teurs qui ont effectué un travail sérieux et sourcé, et qui ont vu leur nombre d’abonné s’envoler. Alors : les réseaux sociaux : enfer ou paradis de l’information scientifique ?

Réseaux sociaux, l’autre pays de la science. C’est le programme influencé qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer la transmission scientifique sur les réseaux sociaux, son envolée ces dernières années et les conséquences de la crise sanitaire sur l’information scientifique online, nous avons le plaisir de recevoir Tania Louis, voix familière des auditrices et auditeurs de la Méthode, et autrice de la chaine « Biologie tout compris », Marion Sabourdy, chargée des nouveaux médias et médiatrice scientifique à La Casemate à Grenoble et Laurent Chicoineau, directeur de Quais des Savoirs à Toulouse.

Le reportage du jour

Comment représenter des notions scientifiques avec rigueur et esthétique avec les codes du web ? Rencontre avec Vincent Rey, illustrateur graphiste qui collabore à la réalisation des épisodes de la chaîne Dirty Biology de Léo Grasset. Éclairage sur sa méthode de travail, autour de l’épisode 70 intitulé  “Le Rose n’existe pas” qui mêle des concepts scientifiques au croisement de l’optique, de la physiologie et des neurosciences, parfois compliqués à expliquer et, de fait, à représenter graphiquement. Par Céline Loozen :

Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Vincent Rey, Dirtybiology

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Too much information" par Duran Duran

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

Chroniques
16H02
5 min
Le Journal des sciences
Univers jeune : des galaxies très matures
Intervenants
  • Chargée des nouveaux médias à La Casemate, le centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble.
  • Médiatrice scientifique et docteure en biologie
  • Directeur du quai des savoirs à Toulouse
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......