LE DIRECT
Rosalind Franklin et la photo 51, sur la façade du Franklin-Wilkins Building au King's College (Londres)

Rosalind Franklin, à 2 brins du Nobel

59 min
À retrouver dans l'émission

Qui était Rosalind Franklin ? Par quels moyens cette physicienne a-t-elle compris la structure en double hélice de l’ADN ? Dans quelles circonstances a-t-elle été écartée de la découverte ? Quelle reconnaissance et quelle réhabilitation pour ses travaux aujourd'hui ?

Rosalind Franklin et la photo 51, sur la façade du Franklin-Wilkins Building au King's College (Londres)
Rosalind Franklin et la photo 51, sur la façade du Franklin-Wilkins Building au King's College (Londres) Crédits : Robin Stott (cc-by-sa/2.0)

Rediffusion de l'émission du 5 avril 2018

En octobre 1962, le prix Nobel de médecine est remis à trois hommes : Francis Crick, James Watson et Maurice Wilkins, « pour leurs découvertes sur la structure moléculaire des acides nucléiques et sa signification pour la transmission de l'information pour la matière vivante »  - c’est-à-dire pour avoir mise au jour la structure en double hélice de l’ADN, et ce, en grande partie grâce à un cliché : le cliché 51, obtenu par diffraction de rayons X. Or l’histoire montrera que ce cliché n’a été pris par aucun de ces trois hommes, mais par une femme, Rosalind Franklin, morte 4 ans plus tôt et dont le travail a été pillé, en toute impunité.

Rosalind Franklin, à deux brins du Nobel. C’est l’histoire que nous allons vous conter dans l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour retracer la carrière de Rosalind Franklin et contribuer à sa réhabilitation, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Carole Ecoffet, chercheuse à l’Institut de sciences des matériaux à l’Université de Haute-Alsace, et rédactrice des notes biographiques de femmes scientifiques pour le « Dictionnaire des créatrices » aux éditions « des femmes-Antoinette Fouque », et Michel Morange, professeur de biologie à l’Ecole Normale Supérieure et Sorbonne Universités, directeur du Centre Cavaillès d’histoire et de philosophie des sciences à l’ENS.

Le reportage du jour

Qu’est ce que le cliché 51-B réalisé par Rosalind Franklin au King’s College de Londres en 1952 ? Comment comprendre cette figure de diffraction aux rayons X qui a permis de révéler la configuration en double hélice de l’ADN ? Explication de Pascale Launois, directrice de recherche au laboratoire de physique du solide de l’Université Paris Sud. Par Céline Loozen :

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "A propos du Cliché 51 de Rosalind Franklin"

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : Someday you'll be sorry par Louis Armstrong

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

Intervenants
  • Biologiste et épistémologue, Directeur du Centre Cavaillès de l'ENS Ulm
  • Chercheuse à l’Institut de science des matériaux à l’Université de Haute-Alsace
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......