LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les dangers de la science

Science et société : les raisons historiques du divorce

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment est apparue la méfiance des citoyens vis à vis de la science ? En quoi peut-on dire qu’il y a un avant et après la bombe atomique ? Cette méfiance est-elle encore justifiée aujourd’hui ? Faut-il avoir peur du progrès ?

Les dangers de la science
Les dangers de la science Crédits : Public Domain

Troisième numéro de notre semaine spéciale consacrée à la Marche pour les Sciences, qui aura lieu samedi. Si aujourd’hui, une personne sur deux estime que la science peut apporter autant de mal que de bien, que s’est-il passé ? Pourquoi les chercheurs ont-ils fini par susciter la méfiance des citoyens ? Depuis quand la notion de progrès est-elle vectrice d’inquiétude ? Depuis quand le scientifique est-il devenu suspect. Peut-être depuis ce 16 juillet 1945, dans ce désert du Nouveau-Mexique où Robert Oppenheimer prononça cette phrase du Mahabarrata : « Maintenant je suis la mort, le destructeur des mondes » après le premier essai nucléaire de l’histoire de l’humanité ? 70 ans après, comment œuvre à la réconciliation ?

Sciences et société : les raisons historiques du divorce. C’est le problème que La Méthode scientifique va examiner dans l’heure qui vient. Bienvenue dans ce troisième numéro spécial Marche pour les sciences.

Et pour examiner les raisons de ce divorce et juger s’il doit être prononcé pour faute ou par consentement mutuel… nous avons le plaisir d’accueillir Monique Castillo, professeur de philosophie à l’Université Paris XII, Jean-Paul Karsenty, ancien secrétaire général du Conseil Général du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie, et membre du CETCOPRA (Centre d’étude des techniques, des connaissances et des pratiques) à l’université Paris et Marc de Launay, philosophe, chercheur au CNRS, rattaché aux Archives HUSSERL à l’Ecole Normale Supérieure.

La science risque de devenir un arsenal, il est temps qu'elle redevienne un horizon. Marc de Launay

L'archive du jour, par le CNRS Images

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les références musicales

Le titre du jour : "La java des bombes atomiques" par Boris Vian

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • Economiste Ancien Secrétaire général du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie (CSRT) Membre du Cetcopra (Centre d'études des techniques, des connaissances et des pratiques) de l'Université de Paris 1.
  • Philosophe et traducteur
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......