LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Comment s’est institutionnalisé la science ?

La recherche française est-elle à vendre ?

58 min
À retrouver dans l'émission

La science au service de la société néolibérale : dans quel sens ? Peut-on l’empêcher ? Comment les scientifiques choisissent un sujet/obtiennent des crédits, et comment cela influence leur recherche ? Et comment par ce biais, l’économie néolibérale influence la recherche ?

Comment s’est institutionnalisé la science ?
Comment s’est institutionnalisé la science ? Crédits : boonchai wedmakawand - Getty

« Je crois beaucoup à la création de start-ups, et je crois qu’on peut faire mieux » déclarait le tout fraichement nommé président du CNRS, Antoine Petit. La Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche, la LPPR, qui doit passer en première lecture à l’Assemblée Nationale la semaine prochaine, semble aller dans le même sens, notamment en programmant la création de 500 entreprises de Deeptech en trois ans, ou en créant un contrat doctoral et des post-docs de droit privé… si vous ajoutez à cela que le gouvernement veut financer 14000 postes de chercheurs privés au sein des laboratoires publics, vient la question : la recherche française est-elle en train d’être privatisée ?

La recherche française est-elle à vendre ? C’est le programme privé qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour comprendre comment s’organise la recherche française aujourd’hui, entre public et privé, et quelles en sont les mutations à venir, nous avons le plaisir de recevoir Christelle Rabier, maîtresse de conférence à l’EHESS en histoire des sciences et de la médecine, Erwan Lamy, professeur associé en épistémologie, histoire des sciences et des techniques à l’ESCP Business School et Jean-Marie Vigoureux, professeur émérite à l’université de Bourgogne Franche-Comté, enseignant chercheur et auteur de « Détournement de science, être scientifique au temps du libéralisme » aux éditions Ecosociété.

Le reportage du jour

Pourquoi faire le choix d’une thèse co-financée par une entreprise privée et quels avantages cela offre-t-il ? Rencontre avec Ludovic Ropars ingénieur docteur chez Ariane Group, chef de projet R&D pour le développement de matériaux métalliques. Par Antoine Beauchamp.

Écouter
5 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Ludovic Ropars

Les bases documentaires

Retrouvez aussi le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : « Private and public » par Philip Glass

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques
16H02
5 min
Le Journal des sciences
La découverte d'une nouvelle extinction de masse
Intervenants
  • professeur de physique à l'Université de Franche-Comté (Besançon)
  • Professeur associé en épistémologie, histoire des sciences et des techniques à l’ESCP Business school
  • maîtresse de conférences à l’EHESS en histoire des sciences et de la médecine
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......