LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Peut-on se fier aux études sur la nutrition ?

Sciences nutritionnelles : quelle est la recette ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment sont réalisées les études nutritionnelles ? Pourquoi pour un même aliment ou nutriment obtient-on parfois des résultats contradictoires ? Quelles sont les limites et les biais inhérents à la réalisation d’études observationnelles ? Comment les éviter ?

Peut-on se fier aux études sur la nutrition ?
Peut-on se fier aux études sur la nutrition ? Crédits : fcafotodigital - Getty

Un verre de vin rouge par jour : c’est l’assurance d’éviter les maladies cardio-vasculaires ou au contraire, d’augmenter ses chances de cancer. Le café : protège contre les cirrhoses du foie et le diabète ou accroît les risques de cancer du poumon ? Et la viande rouge ? Cancérigène à la première, seconde, troisième bouchée ou pas du tout sans parler des compléments alimentaires, des régimes sans glucoses, paléolithiques, crudivores, difficile de s’y retrouver dans les sciences nutritionnelles, tellement elles donnent l’impression de justifier tout et son contraire. Pourquoi est-ce si difficile de mesurer ce qu’il y a dans nos assiettes ?

Sciences nutritionnelles : quelle est la recette ? C’est le programme gourmand qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour faire la lumière sur les arcanes des sciences nutritionnelles et de leur méthode, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Mélanie Deschasaux, chargé de recherche dans l’équipe de Recherche en Épidémiologie Nutritionnelle EREN rattaché à l’INSERM, l’INRA et le CNAM et l’Université Paris 13 et Daniel Tomé, professeur émérite à AgroParisTech, directeur de l’unité physiologie de la nutrition et du comportement alimentaire de l’INRA et AgroParisTech. 

Le reportage du jour

Reportage au Centre de recherche en Épidémiologie et Santé des Populations à l’hôpital Gustave Roussy à Villejuif. Le Dr. Marie-Christine Boutron-Ruaults, directrice de recherche INSERM, encadre l’étude E3N. Cette étude est menée auprès de 100 000 femmes depuis près de 30 ans. La cohorte est ciblée, l’échantillonnage concerne des femmes du milieu de l'Education Nationale, et étendue à leurs partenaires et leurs enfants éventuels. En pratique, il s’agit d’un examen observationnel. Les données brutes sont puisées sur la base de long questionnaires quantifiables, que les personnes remplissent rigoureusement au fil des années,de manière fidèle et honnête à leurs comportements alimentaires. L’exploitation de ces données déclarées permet ensuite, via des analyses statistiques, de trouver des lien entre certaines consommations et certains cancers, la difficulté étant de ne pas confondre corrélation et causalité. Par Céline Loozen :

Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Céline Loozen "Etude E3M grande cohorte nutritionnelle" avec Marie-Christine Boutron-Ruault, Gustave Roussy

Repères

Une étude publiée en octobre 2019 dans Annals of Internal Medicine a contredit les précédentes observations de l’impact de la viande rouge et de la viande transformée sur la santé. Si les auteurs de cette étude ne contestent pas l’existence d’un accroissement possible du risque de maladie cardiovasculaires, de cancers et de décès prématuré, ils concluent en revanche que les études sur le sujet sont trop mauvaise qualité pour justifier les recommandations actuelles. Les résultats contradictoires dans les études nutritionnelles sont monnaie courante. Cela s’explique notamment par les limites et biais des études observationnelles. Elles se différencient des études expérimentales, également appelées études d’interventions car les scientifiques n’interviennent pas sur les facteurs d’expositions. De ce fait, les études observationnelles ne permettent que d’étudier des associations entre un paramètre nutritionnel et des pathologies, qui sont souvent multifactorielles. Malgré les biais inhérents à leur réalisation, les études observationnelles, et les études nutritionnelles en général permettent d’avoir des niveaux de preuve suffisants lorsqu’elles sont combinées avec des approches expérimentales et mécanistiques.

Pour aller plus loin

[Thread] Retrouvez aussi les sources de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Everybody Eats When They Come to My House" par Cab Calloway

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Framh

Chroniques
16H02
5 min
Le Journal des sciences
Lune de Saturne : la fin d'une énigme ?
Intervenants
  • Chargée de recherche dans l’équipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle EREN rattaché à Inserm, l’Inra, le Cnam (conservatoire national des Arts et Metiers et l’Université Paris 13
  • ancien directeur de l'unité physiologie de la nutrition et comportement alimentaire (Inra).
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......