LE DIRECT
Le détecteur Supe-Kamiokande au Japon

Le neutrino, cette particule insaisissable

58 min
À retrouver dans l'émission

Que sont les neutrinos ? D’où proviennent-ils ? Comment sont-ils créés ? Quand et comment les a-t-on découverts ? Les neutrinos ouvrent-ils une fenêtre nouvelle pour l’astronomie ? Que peuvent-ils nous apprendre sur l’univers et nos origines ?

Le détecteur Supe-Kamiokande au Japon
Le détecteur Supe-Kamiokande au Japon Crédits : Public Domain

Rediffusion de l'émission du mardi 14 mars 2017

Ils nous tombent dessus, ou plus exactement : ils nous traversent à raison de 66 milliards par centimètres carrés par seconde. Ils sont tellement petits qu’ils interagissement quasiment pas avec la matière, n’ont quasiment pas de masse, à tel point que l’homme qui a prédit leur existence aurait déclaré : « j’ai fait une chose terrible, j’ai postulé une particule qui ne peut être détectée ». Et pourtant, on sait aujourd’hui la détecter avec des capteurs ultra-sensibles et on commence à prendre l’ampleur de l’importance de ces particules infinitésimales dans la structure de la matière, aussi bien en physique théorique, qu’en cosmologie et en astrophysique cette insaisissable particule, c’est le neutrino.

Le neutrino, cette particule insaisissable. C’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Et pour partir sur les traces infimes laissées par cette particule qui l’est tout autant, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir aujourd’hui Olivier Drapier, chercheur CNRS au laboratoire Leprince-Ringuet de l’École Polytechnique, il travaille notamment sur le détecteur T2K au JAPON et sur le projet de nouveau détecteur JUNO en Chine et François Vannucci, enseignant chercheur en physique au Laboratoire de Physique des Hautes Énergies à l’UPMC.

"On ne peut pas détecter le neutrino directement mais uniquement par le biais d'une transformation"

Olivier Drapier

  • Rencontre avec Jacques Dumarchez et Claudio Giganti, du LPNHE :
Écouter
6 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage A la recherche des neutrinos
  • Visionnez le film CNRS Images dont l'archive du jour a été tirée :

Le fil de l'émission

Les références musicales :

Le titre du jour : "Antimatter" par Tricky

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Intervenants
  • Chercheur CNRS au Laboratoire Leprince-Ringuet de l’École Polytechnique
  • Enseignant-chercheur à l'Université Paris Diderot au laboratoire Astroparticule et Cosmologie
À venir dans ... secondes ...par......