LE DIRECT
"Guerre des étoiles" : Ronald Reagan présentant son Initiative de défense stratégique à la télévision américaine

Space Force, le côté obscur de l'espace

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qu’une “Space Force” ? Que disent les traités internationaux ? L'annonce de Trump en 2018 bouleverse-t-elle la géopolitique spatiale actuelle ? Quelles sont les politiques d’armement spatial envisagées ? Que se passe-t-il pour la France et l’Europe ? Quels sont les dangers potentiels ?

"Guerre des étoiles" : Ronald Reagan présentant son Initiative de défense stratégique à la télévision américaine
"Guerre des étoiles" : Ronald Reagan présentant son Initiative de défense stratégique à la télévision américaine Crédits : Gouvernement des Etats-Unis

Le 18 juin dernier, Donald TRUMP annonçait la création d’une sixième branche de l’armée américaine : la Space Force, ou Force Spatiale, relançant, de facto, la course à l’armement orbital. Cette course n’a en fait jamais cessé depuis les débuts de l’aventure spatiale. Mais il y a armement et armement… Si on est encore loin du rayon de la mort ou du laser qui peut viser à tout moment n’importe quelle cible au sol, en revanche, la destruction des communications satellites d’un pays serait un atout majeur en cas de futur conflit armé. Et comme l’a prouvé un cas d’espionnage spatial récemment imputé à la Russie : dans l’espace, personne ne vous entend pirater.

Space Force, le côté obscur de l’espace : c’est le programme militaire qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans la Méthode scientifique.

Et pour évoquer cette course à l’armement spatial et ses futurs débouchés, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Jérôme de LESPINOIS, lieutenant-colonel de l’armée de l’air et chef de la division recherche au CERPA – le Centre Etudes, Réserves et Partenariats de l’Armée de l’air – et Xavier PASCO, directeur de la Fondation pour la Recherche Stratégique et auteur de « Le nouvel âge spatial, de la Guerre Froide au New Space ».

Le reportage du jour

A l’ONERA, office national national d’études et des recherches aérospatiale, le programme militaire GRAVES présenté par Florent Muller, responsable du programme, a été conçu pour repérer des satellites espions à l’aide d’une onde électromagnétique pure qui fonctionne comme un diapason. C’est un outil clé du renseignement français. Sur le toit d’un bâtiment du site, Stéphane Saillant, chef du projet ABISS, présente le récepteur de cet autre radar : un démonstrateur européen qui sonde les débris dans l’espace. Il permet aux fusées comme aux satellites d’éviter de croiser leur route. Par Tom Umbdenstock :

Écouter
10 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Tom Umbdenstock / Florent Muller et Stéphane Saillant "Onera"

Quelques repères

Le 18 juin 2018, Donald Trump annonce la création d’une armée de l’espace (Space Force). Après discussions, celle-ci serait finalement sous la tutelle de l’armée de l’air américaine (US Air Force). Le projet de loi est envoyé au Congrès le premier mars.

Le gouvernement français réagit : la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 énonce que “face à l'accroissement des risques et menaces, le renforcement continu de la protection et de la résilience des nouveaux moyens spatiaux s'impose".

Le regain d’intérêt actuel pour l’espace est, en sus des enjeux militaires, lié à des questions économiques : les GAFA investissent massivement dans les télécommunications par satellites. 

À l’heure actuelle, il n’y a pas d’arsenalisation déclarée dans l’espace, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en pas. Mais, à cause du nombre croissant et inquiétant de débris spatiaux, si un conflit devait se produire, les cyber-attaques ou l’utilisation de lasers aveuglants seraient probablement privilégiés pour incapaciter les satellites plutôt que les détruire. 

Le fil de l'émission

A retrouver aussi sur le compte Twitter de la Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "The Imperial March" par John Williams (BOF Star Wars)

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques

16H52
4 min

La Recherche montre en main

La viabilité à long-terme des activités spatiales
Intervenants
  • Directeur de la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de l’espace
  • chercheur, responsable du domaine de recherche sur la guerre et la stratégie aérienne à l’Institut stratégique de l’Ecole militaire.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......