LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Illustration d'un tétraquark composé de deux quarks c et de deux antiquarks c, observé pour la première fois par la collaboration LHCb au CERN

Tétraquark : ce nouvel hadron plein de charme

58 min
À retrouver dans l'émission

Quelles sont les différentes particules élémentaires qui composent la matière ? Qu'est-ce qu'un tétraquark ? Pourquoi la nouvelle particule Tcc+ est-elle si particulière ? Quelles sont les nouvelles pistes amenées par cette découverte ?

Illustration d'un tétraquark composé de deux quarks c et de deux antiquarks c, observé pour la première fois par la collaboration LHCb au CERN
Illustration d'un tétraquark composé de deux quarks c et de deux antiquarks c, observé pour la première fois par la collaboration LHCb au CERN Crédits : CERN

Le 29 juillet 2021, les chercheurs participant à l’expérience LHCb au CERN annonçaient la détection d’un hadron d’un genre nouveau : un tétraquark à deux charmes chargé positivement, baptisé "Tcc ".

Derrière ce nom intriguant se cache une particule composée de deux quarks charmés, d’un antiquark up et d’un antiquark down. Si vous ne comprenez pas, n’éteignez pas tout de suite votre radio parce que dans quelques minutes tout s’éclairera.

Cette nouvelle confirmation d’une prédiction théorique apporte certes une pierre de plus à l’édifice du modèle standard de la physique des particules, mais elle ouvre également de nouvelles perspectives dans l'étude de l’une des quatre grandes interactions qui régissent l’univers : l’interaction forte. 

"Tétraquark : ce nouvel hadron plein de charme", c’est le programme particulaire qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode scientifique" !

Et pour évoquer ensemble ce nouveau pas dans l'infiniment petit réalisé au CERN, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Ursula Bassler, présidente du conseil du CERN et directrice de recherche à Institut national de physique nucléaire et de physique des particules l’IN2P3. Avec nous également Eli Ben-Haïm, professeur à Sorbonne Université et membre du Laboratoire de Physique Nucléaire et de Hautes Energies (LPNHE).

Le reportage du jour

L’observation des tétraquarks doublement charmés a nécessité des détecteurs très sensibles et une électronique très performante pour capter et analyser la quantité incommensurable des données issues des mesures. Reportage avec Patrick Robbes, chercheur au laboratoire des deux infinis Irène Joliot-Curie à l’université Paris Saclay, qui a travaillé sur cet aspect expérimental. Par Céline Loozen : 

Écouter
7 min
LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Golf player" par Lavomatic

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Chroniques
16H02
6 min
Le Journal des sciences
42 photographies détaillées des astéroïdes de la ceinture principale
Intervenants
  • Présidente du Conseil du CERN
  • Professeur à sorbonne université, membre du Laboratoire de Physique Nucléaire et de Hautes Energies (LPNHE)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......