LE DIRECT
Photo d’élèves passant le BAC prise le 15 juin 2017.

Comment définir les atteintes à la laïcité ?

7 min
À retrouver dans l'émission

Jean-Michel Blanquer a annoncé qu’entre avril et juin 2019, 900 atteintes à la laïcité avaient été dénombrées dans les établissements scolaires. Mais que recouvre cette expression "atteintes à la laïcité" ?

Photo d’élèves passant le BAC prise le 15 juin 2017.
Photo d’élèves passant le BAC prise le 15 juin 2017. Crédits : RICHARD BOUHET - AFP

Mardi 24 septembre 2019, Jean-Michel Blanquer a annoncé qu’entre avril et juin 2019, 900 atteintes à la laïcité avaient été dénombrées dans les établissements scolaires. 900 atteintes pour plus de 12 millions d’élèves scolarisés de l’école primaire au lycée. Le décompte est établi régulièrement depuis la mise en place  par le ministère de l’Education Nationale, en juin 2017, d’un dispositif de signalement. Mais à quoi renvoient ces « atteintes à la laïcité » ? Comment les définir ? Sont-elles forcément liées à une expression religieuse ?

Guillaume Erner reçoit Valentine Zuber, historienne, directrice d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, auteure notamment de « La laïcité en débat : au-delà des idées reçues », ed. Le Cavalier bleu, a co-dirigé avec Blandine Chélini-Pont et Roland Dubertrand « Géopolitique des religions : un nouveau rôle du religieux dans les relations internationales ? », ed. Le Cavalier bleu.

L'atteinte à la laïcité est avant tout un principe juridique s'appliquant aux agents du service public : "Ce qui pose problème, c'est le terme même qui est employé pour qualifier ces faits qui se passent dans les établissements et qui sont signalés par les professeurs. La laïcité en France est une pratique juridique qui s'applique principalement à l'État et donc aux représentants de l'État. Donc si atteinte à la laïcité il peut y avoir, théoriquement, ce serait de la part des professeurs et des personnels encadrants." Valentine Zuber

Ce qu'entend Jean-Michel Blanquer par "atteinte à la laïcité" est différent de cette définition juridique : "Ce qui est visé par le ministre, ce serait des atteintes à la laïcité de la part des élèves. Ce qui est très différent, car les élèves ne sont pas astreints à ce principe de laïcité théoriquement." Valentine Zuber

Pour Valentine Zuber, faire de l'école un sanctuaire hors des débats sur la laïcité est illusoire : "L'école fait partie de la société et c'est un peu un rêve, voire un fantasme républicain de dire qu'on va en faire un sanctuaire. Il faut que la société s'exprime aussi à travers l'école, que les enfants aient le droit de résoudre les problèmes qu'ils rencontrent à l'extérieur en en parlant à l'école, en essayant de mettre de la rationalité, c'est le rôle des équipes enseignantes, mais certainement pas d'isoler les élèves dans un sanctuaire qui serait totalement hermétique aux thématiques du temps."

Vous pouvez écouter l'interview dans son intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page ou consulter la vidéo ci-dessous.

Intervenants
  • Historienne, directrice d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (PSL)
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......