LE DIRECT
Photo prise à Nice le 13 mai 2020.

Comment sauver le secteur du tourisme ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé un plan de soutien au tourisme jeudi 14 mai 2020 pour faire face à l'effondrement du secteur avec la pandémie de Covid-19. Dans quelle mesure ce plan pourrait-il permettre au tourisme français de résister ou de se relever ?

Photo prise à Nice le 13 mai 2020.
Photo prise à Nice le 13 mai 2020. Crédits : VALERY HACHE - AFP

Edouard Philippe l’a rappelé jeudi 14 mai 2020, le tourisme est un fleuron de l’économie française et il fait face actuellement à la pire épreuve de son histoire moderne. Le premier ministre a livré un certain nombre de mesures pour soutenir un secteur sinistré par deux mois de confinement et une saison estivale qui s’annonce difficile, même si les Français pourront partir en vacances, dans l’hexagone, en juillet et août 2020. Comment sauver le secteur du tourisme ?

Guillaume Erner reçoit Jean-Marc Janaillac, ancien PDG d’Air France KLM, de Maeva et de Maison de la France.

Quel est le poids du secteur du tourisme dans l'économie française ?  

L’industrie touristique pour la France représente en matière économique entre 7 et 8 du PIB. Cela représente 2 millions d’emplois. Et c’est souvent en termes culturels et sociaux, un facteur d'animation de départements qui se sont dépeuplés. Donc c’est à la fois un enjeu économique, un enjeu social et un enjeu de vie des territoires. Jean-Marc Janaillac

D'énormes perte pour l'ensemble des travailleurs du tourisme 

"Les étrangers qui venaient en France sont ou étaient trois fois plus nombreux que les Français qui partaient à l'étranger. Donc quantitativement, ça ne les remplacera pas. Ni qualitativement. Et la grande interrogation, est de savoir sil ils pourront revenir. Ces touristes pourraient être remplacés par les Français. Mais les touristes qui venaient des pays lointains comme les Américains ou  les Chinois, ne sont pas du tout le même genre de clientèle. Et pour les établissements touristiques, les grands magasins, les attraction, les clients français ne seront pas en mesure de remplacer les Américains et les Chinois. Donc là, ça sera une perte sèche pour eux."

Pour ceux qui organisent les voyages comme les agences de voyage et les tour-opérateurs. Et pour eux, effectivement, ça va être beaucoup plus compliqué parce que ils vendent des produits pour lesquels il est compliqué de s'organiser seul. Et c'est ce type de voyages qui va, en 2020, souffrir le plus. Donc pour eux, ça va être effectivement une année extrêmement compliquée. Jean-Marc Janaillac

Comment sauver une industrie en péril ?

Il y a eu trois moments pour essayer d'améliorer les choses et trouver des plans qui sont l'urgence, la reprise et la relance. Dans ces trois phases en matière de mesures, un certain nombre de mesures comme le chômage partiel, les exonérations sociales ou le Fonds de solidarité ont été prolongées jusqu'au mois de septembre. Mais à cela s'est ajouté un plan essentiellement financé par la Caisse des Dépôts et par la BPI. Donc, il y a  là un plan cohérent puisque il donne des moyens avec les prêts, les aides pour survivre. Et ensuite, il y a des mesures de financement pour préparer la relance, pour pratiquer la relance lorsque la demande sera de nouveau présente. Jean-Marc Janaillac

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......