LE DIRECT
Photo des préfets Didier Lallement et Marc Guillaume prise le 17 septembre 2020 à Paris.

Corps préfectoral : que signifie sa suppression ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Le gouvernement a annoncé vouloir supprimer, non pas les préfets mais le corps préfectoral. Que représente le corps préfectoral ? Pourquoi le gouvernement souhaite-t-il le supprimer ? Que pourrait changer cette mesure ?

Photo des préfets Didier Lallement et Marc Guillaume prise le 17 septembre 2020 à Paris.
Photo des préfets Didier Lallement et Marc Guillaume prise le 17 septembre 2020 à Paris. Crédits : LUDOVIC MARIN - AFP

Le gouvernement a annoncé vouloir supprimer, non pas les préfets mais le corps préfectoral. De quoi s’agit-il ? A prime abord un peu technique, cette décision s’inscrit dans la volonté présidentielle de réformer la Haute fonction publique. Après la suppression de l’ENA, voici donc venue celle du corps préfectoral. En pratique, qu’est-ce qui pourrait changer ? Est-ce une mesure purement symbolique ?

Hervé Gardette reçoit Luc Rouban, directeur de recherche au CNRS / CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po), auteur notamment de « Quel avenir pour la fonction publique ? », ed. La documentation française, 2017.

Qu'est ce que le corps préfectoral ?

Luc Rouban insiste que sur la distinction entre le corps préfectoral et l'institution dans la mesure où c'est le premier qui sera supprimé d'après  l'annonce du gouvernement.  

_ _L'institution a été créée le 28 pluviôse an 8 par Bonaparte, c'est à dire le 17 février 1800. Donc, c'est une très ancienne institution, centrale dans l'appareil d'État. Le corps, en revanche, en tant que structure juridique, définit une carrière, des obligations spécifiques. Par exemple, les préfets n'ont pas le droit de se syndiquer. 

Le corps préfectoral définit aussi des éléments d'avancement, c'est-à-dire des éléments de trajectoire professionnelle et aussi la régulation des flux de recrutement dans le corps. Ce corps a été créé par un premier décret de 1950, qui sera corrigé et modifié, en 1964.

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Intervenants
  • directeur de recherche au CNRS / CEVIPOF (Centre de recherches politiques de Sciences Po), auteur notamment de « Quel avenir pour la fonction publique ? », ed. La documentation française, 2017.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......