LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Illustration de la propagation du coronavirus.

Covid 19 : qu’est-ce que l’immunité muqueuse, piste pour un futur vaccin nasal ?

8 min
À retrouver dans l'émission

La piste d'un vaccin contre le covid administré en spray nasal est à l'étude. Une piste qui pourrait permettre de renforcer l'immunité muqueuse des individus. De quoi s'agit-il ? Quel intérêt peut représenter cette méthode ?

Illustration de la propagation du coronavirus.
Illustration de la propagation du coronavirus. Crédits : AlonzoDesign - Getty

Qu’est-ce que l’immunité muqueuse ? Tandis que dans les EPHAD, la campagne de vaccination pour la troisième dose contre le Covid-19 commence lundi 13 septembre 2021 ; une autre piste pour lutter contre ce virus se dessine, celle d’un vaccin nasal qui pourrait renforcer notre immunité muqueuse. De quoi s’agit-il ? Où en est la recherche sur cette piste ? Qu’apporte-t-elle par rapport aux vaccins à ARN messager actuellement sur le marché ? 

Guillaume Erner reçoit Nathalie Mielcarek, microbiologiste, spécialiste des maladies infectieuses respiratoires (en particulier la coqueluche et la tuberculose), directrice de recherche Inserm à l’Institut Pasteur de Lille.

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Des formes graves à la transmission : un nouvel enjeu

La semaine dernière, l'Institut Pasteur soulignait que la vaccination restait efficace face au virus et surtout pour les formes graves, mais que la contagiosité du variant Delta risquait d'amoindrir ses effets sur la circulation. Pourquoi faut-il désormais, après les formes graves, agir davantage sur la transmission du virus pour éviter une nouvelle vague ?

Si l'on veut vraiment arrêter le cycle et vivre normalement, maintenant, il faut vraiment arrêter la transmission du virus.

L'intérêt des vaccins nasaux

Quel est le lien entre la transmission du virus et la question de l'immunité apportée par des vaccins nasaux ?

Les muqueuses sont vraiment une barrière entre le monde extérieur et l'intérieur de l'organisme, barrière qui va empêcher les pathogènes de rentrer. Pour induire une bonne réponse au niveau nasal, porte d'entrée du virus, idéalement, il faut administrer le vaccin aussi par voie nasale.

Tous les vaccins actuellement utilisés sont administrés par voie intra-musculaire, et le meilleur moyen d'empêcher le virus de rentrer au niveau du nez, c'est d'administrer le vaccin aussi par voie nasale, pour empêcher une réponse locale. On pourrait réduire la capacité de transmission et la redescente du virus dans les poumons. Ce serait donc un double effet : contre la transmission, et contre les formes graves.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......