LE DIRECT
Photo prise à Monestrol en janvier 2019.

Détournement des aides agricoles européennes : faut-il renforcer les contrôles ?

6 min
À retrouver dans l'émission

Une enquête du "New York Times" publiée le 3 novembre 2019 révèle comment la PAC, Politique Agricole Commune, de l'Union Européenne, a été progressivement détournée, dans certains pays européens, en particulier en Hongrie, au profit de puissants oligarques et alliés du pouvoir.

Photo prise à Monestrol en janvier 2019.
Photo prise à Monestrol en janvier 2019. Crédits : ERIC CABANIS - AFP

Main basse sur les subventions agricoles européennes. Tandis que la future PAC, Politique Agricole Commune, se négocie jusqu’à la fin de l’année à Bruxelles au niveau européen ; le « New York Times » vient de publier une enquête révélant la mise en place d’un système d’accaparement des subventions agricoles européennes par les puissants, en particulier en Hongrie, au profit notamment des proches du dirigeant du pays, le nationaliste Viktor Orban. Comment la PAC peut-elle être détournée parfois à des fins politiques ? Le système d’attribution des aides est-il transparent et les contrôles suffisants ? 

Guillaume Erner reçoit Jean-Christophe Bureau, professeur en économie à AgroParis Tech, co-auteur avec Sophie Thoyer de « La politique agricole commune », ed. La découverte / collection Repères.

L'article du New York Times, c'est vraiment une véritable bombe. Il met vraiment en avant des chiffres absolument énormes, des dizaines de millions d'euros de subventions agricoles accaparées par une personne ou un petit groupe de personnes.[...] Ce que montre l'article, c'est quand même un défaut de contrôle et de transparence de la Commission européenne sur cette question là. Jean-Christophe Bureau

De telles fraudes ont-elles lieu en France ? "On en a en France, mais qui ne sont quand même pas du tout de cette ampleur, et ce sont d'autres types de fraudes. La France a été condamnée à rembourser des fortes sommes il y a deux ans. C'est plutôt par défaut de contrôle sur l'octroi de ces subventions, on n'a pas assez surveillé. On ne peut pas dire que ce soit vraiment de la fraude." Jean-Christophe Bureau

Les fraudes ici dénoncées sont surtout liées au marché foncier hongrois, et les moyens d'action au niveau de la Commission Européenne semblent limités : "La Commission européenne pourrait contrôler le fait que ces aides sont soumises à des conditions environnementales, mais là on sait que de toute façon, dans les pays d'Europe centrale, il y a assez peu de ces conditions qui sont respectées. C'est vraiment, à mon avis, un des rares moyens d'action." Jean-Christophe Bureau

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page ou consulter la vidéo ci-dessous :

Intervenants
  • professeur en économie à AgroParis Tech, co-auteur avec Sophie Thoyer de « La politique agricole commune », ed. La découverte / collection Repères.
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......