LE DIRECT
Le révisionniste Robert Faurisson, à Paris, le 27 février 1998, à son arrivée au tribunal pour témoigner en faveur de Roger Garaudy.

Disparition de Robert Faurisson, la fin du négationnisme ?

9 min
À retrouver dans l'émission

Le négationniste Robert Faurisson est mort ce dimanche. Il a été le premier justiciable français à être condamné en vertu de la loi Gayssot de 1990 visant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe.

Le révisionniste Robert Faurisson, à Paris, le 27 février 1998, à son arrivée au tribunal pour témoigner en faveur de Roger Garaudy.
Le révisionniste Robert Faurisson, à Paris, le 27 février 1998, à son arrivée au tribunal pour témoigner en faveur de Roger Garaudy. Crédits : MICHEL GANGNE / AFP - AFP

Le négationniste Robert Faurisson est mort dimanche 21 octobre 2018 à l'âge de 89 ans à Vichy d'un crise cardiaque. Ancien maître de conférences en lettres à l'université de Lyon II, Robert Faurisson a été condamné à plusieurs reprises pour contestation de crime contre l'humanité. Il a été le premier justiciable français à être condamné en vertu de la loi Gayssot de 1990 visant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe.

Il se voulait "le maître à penser du négationnisme mondial" et publie une tribune dans Le Monde, le 29 décembre 1978, intitulée “Le Problème des chambres à gaz, ou la rumeur d’Auschwitz”, où il défend l’idée que les chambres à gaz n’ont jamais été utilisées pour gazer les hommes, mais qu’elles étaient utilisées à des fins d’épouillage, et que les déportés étaient morts de maladie et de malnutrition. 

Sa thèse est encore proférée. En 2012, il reçoit du président Mahmoud Ahmadinejad le premier prix honorant "le courage, la résistance et la combativité".  L'humoriste Dieudonné l'accueillera sur la scène du Zénith de Paris pour lui remettre un "prix de l'infréquentabilité et de l'insolence" par une personne déguisée en déporté juif. En mars 2011, la cour d'appel de Paris a condamné Dieudonné à 10.000 euros d'amende pour "injures" à caractère raciste à la suite de propos tenus lors de ce spectacle.

Pour en parler, nous recevons Valérie Igounet, historienne, chercheuse associée à l'Institut du Temps Présent (CNRS), spécialiste de l'extrême droite et du négationnisme. Elle est auteur de  Robert Faurisson : portrait d'un négationniste, Denoël, 2012.

Intervenants
  • Historienne, chercheuse associée à l'Institut d'histoire du temps présent, directrice adjointe de Conspiracy Watch
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......