LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photo prise dans le quartier de Rouviere au Teil après le séisme survenu le 11 novembre 2019.

Est-il possible de prévoir les séismes et leur intensité ?

7 min
À retrouver dans l'émission

La ville de Teil en Ardèche a été touchée par un séisme de 5,4 sur l'échelle de Richter le 11 novembre 2019. Est-il possible de prévoir les séismes ? La sismologie est-elle une science exacte ?

Photo prise dans le quartier de Rouviere au Teil après le séisme survenu le 11 novembre 2019.
Photo prise dans le quartier de Rouviere au Teil après le séisme survenu le 11 novembre 2019. Crédits : JEFF PACHOUD - AFP

La petite ville de Teil près de Montélimar en Ardèche, compte un peu plus de 8000 habitants et lundi 11 novembre 2019, elle a été secouée par un séisme de 5,4 sur l’échelle de Richter. Le tremblement de terre a blessé 4 personnes, dont une gravement et a fait de nombreux dégâts. Le lendemain, mardi 12 novembre, c’est la ville de Strasbourg qui était touchée par un séisme, plus petit cette fois, d’une magnitude de 3,3 sur l’échelle de Richter. Les deux événements sont-ils liés ? Est-il possible de prévoir les séismes et leur intensité ?

Guillaume Erner reçoit Giovanni Occhipinti,chercheur à l'Institut de Physique du globe de Paris, expert en sismologie spatiale.

À propos du séisme de lundi :

Cet événement est une surprise, mais ce n'est pas étonnant. C'est juste une signature de la tectonique des plaques qui agit depuis des millénaires sur l'ensemble de la planète et qui a été très présente en France métropolitaine dans le passé. Giovanni Occhipinti

La magnitude de ce séisme est-elle hors-norme pour la France ?

"L'ensemble de l'activité sismique qui a lieu en France métropolitaine permet à la science de créer des cartes d'aléas [...] et on voit qu'il y a des zones qui sont un peu plus sensibles et qui donnent une magnitude maximale estimée autour de 6. Une magnitude 6 peut arriver en France métropolitaine, dans des zones proches des Pyrénées ou dans des zones proches des Alpes. Mais dans l'ensemble, on ne peut pas dire qu'on subit un risque sismique très important." Giovanni Occhipinti

L'échelle de Richter ne dit pas tout des conséquences d'un séisme :

"Un évènement sismique de même amplitude en France, en Italie ou au Japon, peut avoir un degré de dégâts considérablement différent. On le voit dans de grands évènements très désastreux comme à Tōhoku. C'est lui qui a généré la crise de Fukushima, un événement sismique qui a généré un tsunami qui est comparable en magnitude à Sumatra. Mais la différence en termes de victimes est radicalement différente. On a 16.000 victimes au Japon et 250 000 victimes en Indonésie." Giovanni Occhipinti

Peut-on prédire le moment d'un séisme ?

"Ça, justement ce n'est pas possible. Tous ceux qui prétendent pouvoir estimer la date exacte d'un évènement sismique sont des charlatans. Il y a aujourd'hui des chercheurs qui essayent de prouver qu'on peut les prédire, [...] et il y a des théories qui sont nées dans les derniers siècles dans lesquelles on explore la possibilité. Mais aujourd'hui, le consensus n'est pas présent, le doute est en vigueur, donc, on doit être méfiant." Giovanni Occhipinti

Intervenants
  • chercheur à l'Institut de Physique du globe de Paris, expert en sismologie spatiale.
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......