LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
X

Hausse du smic ou des salaires : moteur ou frein pour la reprise ?

8 min
À retrouver dans l'émission

L'augmentation du SMIC au 1er octobre 2021 est une revalorisation automatique. Elle intervient dans un contexte où plusieurs voix réclament un effort sur la revalorisation des salaires. Le gouvernement a demandé à plusieurs branches professionnelles d'ouvrir des négociations sur le sujet.

X
X Crédits : the_burtons - Getty

Le SMIC augmentera au 1er octobre 2021 – ce qui devrait représenter près de 35 euros brut par mois, environ 1 589 euros brut de salaire mensuel. Il s’agit là d’une revalorisation automatique, liée à la hausse des prix à la consommation, mais qui s’inscrit dans un débat plus large sur l’augmentation des salaires. Le gouvernement a demandé à certains secteurs de faire des efforts en ce sens. Au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, l’heure est aux augmentations. Qu’en est-il en France ? Quels pourraient être les effets d’une hausse du smic et des salaires sur la reprise ? 

Guillaume Erner reçoit Mathieu Plane, économiste, directeur adjoint du département Analyse et prévision à l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques).

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Augmentation ou compensation ?

Quel est votre regard sur cette augmentation du SMIC ?

Pour l'instant, c'est très mécanique : c'est une compensation de la hausse des prix, et donc un simple maintien du pouvoir d'achat. On n'est pas sur une augmentation du SMIC réel, sur un coup de pouce ; c'est quelque chose qu'on n'a pas vu depuis 2012. Cela pose la question du pouvoir d'achat au niveau du SMIC.

Mais alors 35 euros d'augmentation, cela suffira à compenser l'inflation ?

C'est le calcul de l'INSEE, qui est garant du calcul de l'inflation pour les ménages les plus modestes. C'est une revalorisation automatique qui est là pour compenser cette hausse. La question est de savoir s'il y aura d'autres augmentations après l'inflation.

Un effet d'entraînement

Faut-il considérer qu'il y va y avoir ou non un effet d'entraînement, c'est-à-dire que l'augmentation du SMIC se répercutera sur les autres salaires ?

Cela dépend de l'augmentation, car il y a un effet de rattrapage sur les salaires qui sont juste un peu au-dessus. Une difficulté du modèle économique français, c'est qu'au niveau du SMIC, il y a beaucoup d'aides aux entreprises : à la fois les allégements de cotisation, et la prime d'activité. Or cette augmentation va diminuer ces aides. Donc c'est vrai qu'il y a un risque assez fort pour l'employeur d'embaucher au niveau du SMIC.

Salaires et crise sanitaire

Au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, il y a déjà des hausses de salaires suite au rebond économique post-Covid : plutôt qu'une explosion du chômage, on constate un manque de main d'œuvre et donc une nécessité de se rendre attractif. Observe-t-on déjà quelque chose de cet ordre en France ?

Pour le moment, on ne les voit pas, mais on n'a pas les dernières statistiques. Dans les précédentes, on avait plutôt une relative stagnation des salaires. La question est pour les trimestres à venir. Il faudra regarder à quels types de contrats on a affaire (courts, ou longs) pour bien cerner quelle dynamique d'emploi d'après-crise on observe.

Intervenants
  • Economiste, directeur adjoint du département analyse et prévision de l'OFCE
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......