LE DIRECT
Rangée de personnes attendant un entretien d'embauche

La baisse du chômage en France en 2019 : une amélioration en trompe-l’œil ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Retour sur les chiffres de l’emploi et du chômage en France en cette fin d'année 2019. Le taux de chômage était au dernier semestre de 8,6%, taux le plus bas depuis 2009. Plus de 260 000 postes ont été créés cette année. Que nous disent ces indicateurs de l’état marché du travail en France ?

Rangée de personnes attendant un entretien d'embauche
Rangée de personnes attendant un entretien d'embauche Crédits : Yuri_Arcurs - Getty

Benoît Bouscarel reçoit l'économiste Mathieu Plane, directeur adjoint du département analyse et prévision de l'OFCE.

L'année 2019 aura-t-elle été une bonne année pour l'emploi, comme le laissent penser les chiffres et études régulièrement publiées au long de ces derniers mois ? Si l'on prend en compte celles et ceux qui ne sont plus comptabilisés ou si l'on prend en compte le temps partiel subi, la précarité, ces chiffres semblent en voie d'amélioration. 

Il y a une amélioration significative du côté du marché du travail, notamment du chômage. Le meilleur indicateur reste les créations d'emploi. De ce côté là, on voit que l'année 2019 est une bonne année puisque l'on aura environ autour de 260 000 créations d'emploi net, ce qui représente un chiffre plutôt positif. 

En général, avec une si faible croissance, on a généralement beaucoup moins de création d'emploi. La quasi totalité de la croissance est liée à la création d'emploi, donc on n'a pas de hausse des gains de productivité depuis deux ans. (...) A plus long terme, ça pose la question des gains de productivité que peuvent générer les entreprises en France.

On a par rapport à d'autres pays, une démographie dynamique. (...) Si l'on prend les quatre dernières années, on a environ 100 000 actifs supplémentaires chaque année. Pour commencer à stabiliser le chômage en France, il faut créer au moins 100 000 emplois par ans. (...) La France doit avoir, par rapport à d'autres voisins Européens, plus de croissance qu'ailleurs pour faire baisser son taux de chômage. 

Est-ce la politique de l'offre voulue par François Hollande et le CICE qui provoquent ces effets ? 

Oui. Les politiques d'offres mises en place à partir de 2013 en France, le CICE puis le pacte de responsabilité, ont eu assez peu d'effets à court terme. Les effets sont arrivés plutôt en fin de quinquennat de François Hollande. Ce n'est pas le seul facteur, mais ça a en partie participé à la création d'emplois.

Il convient de revenir finalement sur la qualité des emplois : on a une part de CDD dans la création d'emplois qui restent majoritaires, le taux d'emploi à temps complet recule encore, la précarité augmente toujours ? 

Le taux d'emploi s'est amélioré, mais les intentions débauche restent en CDD, notamment de moins d'un mois. La précarité est un facteur évident, mais elle a tendance à diminuer depuis deux ans. C'est-à-dire que l'on a un peu plus d'intentions d'embauche en contrat long que ce que l'on avait il y a deux ans. 

Intervenants
  • économiste, directeur adjoint du département analyse et prévision de l'OFCE
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......