LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Logos Whatsapp, Instagram, Facebook.

La panne géante de Facebook, Instagram, WhatsApp : une crise dans la crise ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Des milliards d’utilisateurs ont été impactés lundi 4 octobre 2021 par une panne historique sur Facebook, WhatsApp, Instagram et autres services affiliés au groupe Facebook, fondé par Mark Zuckerberg. Comment expliquer cette panne mondiale inédite ? Quels enjeux met-elle en exergue ?

Logos Whatsapp, Instagram, Facebook.
Logos Whatsapp, Instagram, Facebook. Crédits : KIRILL KUDRYAVTSEV - AFP

Des milliards d’utilisateurs à travers le monde ont été impactés lundi 4 octobre 2021 par une panne historique sur Facebook, WhatsApp, Instagram et autres services affiliés au géant bleu fondé par Mark Zuckerberg. Une panne inédite survenue dans un contexte où les critiques s’accumulent à l’encontre du groupe Facebook. Mardi 5 octobre 2021, devant des parlementaires américains, une ex salariée devenue lanceuse d’alerte, témoignait des dérives du réseau social, les invitant à plus de régulation. Comment expliquer cette panne ? Quels effets a-t-elle produits ?

Guillaume Erner reçoit Tristan Nitot, fondateur du projet Unsearch, start up qui développe un moteur de recherche, ancien directeur général de Qwant et ancien président de Mozilla Europe.

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Les causes de la panne

Il faut tout d'abord nous dire ce que l'on sait des défaillances qui ont conduit à cette panne.

Vers 17h (heure de Paris), il y a eu une mise à jour technique des services de Facebook, sur ce qu'on appelle le DNS (l'annuaire de l'internet), et en fait, il y avait une erreur dans cette mise à jour et cela a rendu invisible sur internet tous les serveurs de Facebook et de ses filiales (Instagram, Whatsapp...). 

C'est un oubli, ou quelque chose qui a été mal pensé ? Comment expliquer que les adresses sur internet aient disparu ?

Il faut déjà comprendre ce que c'est que le DNS : c'est l'annuaire de l'internet, tous les ordinateurs ont une adresse IP qui sert à se connecter entre eux, mais pour se connecter à eux, les humains utilisent des choses plus simples à retenir que des adresses IP, à savoir des noms de domaine. Le DNS, c'est ce qui fait la traduction entre un nom de domaine (du type : facebook.com) et l'adresse IP (la suite de chiffres qui correspond aux différents serveurs). Ils ont fait une mise à jour de leur DNS, mais il y avait un bug dramatique dedans.

Les mises à jour de Facebook

Pourquoi faire une mise à jour ?

On ne s'en rend pas compte, car pour nous, Facebook, c'est le cloud, mais derrière, il y a des dizaines, des centaines de milliers de serveurs qui tournent ; ils tombent en panne, changent, etc., c'est une véritable usine informatique, et il y a toujours des gens en train de régler les choses pour que ça tourne mieux. Sauf que là, la manipulation a été malencontreuse.

Pannes en cascade

Alors ça c'est la panne première, mais il y a eu ensuite d'autres pannes, cela veut dire qu'il y a en fait toute une série d'opérations qui reposent sur le bon fonctionnement de Facebook, Instagram, etc. ?

Facebook, depuis des années, pour étendre son emprise sur l'internet, propose "Facebook connect", ce qui permet d'utiliser ses identifiants Facebook pour se connecter à un site-tiers, de commerce par exemple. Donc cette fonction intermédiaire n'a pas pu fonctionner à ce moment.

L'avenir de ces pannes

Est-ce que ce genre de pannes vont se multiplier, ou alors sont-elles particulières à Facebook ? On a pu entendre, par exemple, que Facebook privilégiait ses profits. Cela pourrait-il expliquer différentes failles en matière de sécurité ?

Je ne pense pas ; c'est une erreur énorme, mais dans un système très complexe. Elle était particulièrement longue aussi, car leur système de badges au bureau reposait sur le DNS. Cela a duré 7 heures.

Est-ce que cela veut dire que Facebook occupe une place trop importante ?

Pour moi, il n'y a aucun doute. On se rend compte à quel point le monde utilise Facebook et ses autres services qui concentrent l'essentiel de la technologie dans leurs mains. Google aurait pu tomber de la même manière, ou bien Microsoft ou Amazon. Amazon, ce serait peut-être même pire, car c'est le premier acteur du cloud 

Intervenants
  • fondateur du projet Unsearch, start up qui développe un moteur de recherche, ancien directeur général de Qwant et ancien président de Mozilla Europe.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......