LE DIRECT
Photo prise à Montreuil le 20 octobre 2020.

Le gouvernement change-t-il de doctrine sur la laïcité ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Le premier ministre Jean Castex a mis en place le comité interministériel de la laïcité jeudi 15 juillet 2021. Il s'agit d'une nouvelle structure qui vise à renforcer le principe de laïcité dans la fonction publique notamment, à travers la formation des agents de services publics.

Photo prise à Montreuil le 20 octobre 2020.
Photo prise à Montreuil le 20 octobre 2020. Crédits : CRÉDIT AFP - AFP

Jeudi 15 juillet 2021, le premier ministre Jean Castex a mis en place le comité interministériel de la laïcité, une nouvelle structure qui remplace l’ancien Observatoire de la laïcité, supprimé début juin, huit ans après sa création par François Hollande. Jugé trop laxiste, l’Observatoire avait été particulièrement critiqué après l’assassinat de Samuel Paty. 

Chloë Cambreling reçoit Gilles Clavreul, délégué général de l’Aurore, think tank qui se présente comme républicain et progressiste, auteur du rapport « Laïcité, valeurs de la République et exigences minimales de la vie en société » remis au ministre de l’Intérieur en février 2018, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Au-delà des débats théoriques ou de doctrines, il y avait un problème de mise en application de la laïcité sur le terrain dans un très grand nombre de services publics, dû en grande-partie à une mauvaise connaissance, une insuffisance de formation des personnels d'administration et des services publics.

Avec ce comité, le gouvernement entend déployer un certain nombre de mesures pour renforcer la laïcité, passer de la théorie à la pratique. Méthode, doctrine, s’agit-il d’un nouveau virage ?  

C'est un chantier très ambitieux, on parle de cinq millions et demi d'agents. Toute la question ensuite est celle de la mise en œuvre. On a eu souvent sur les sujets de la laïcité beaucoup de consensus au départ et de bonnes intentions mais qui n'ont pas été suffisamment suivis dans leurs mises en œuvre. 

Concrètement les fonctionnaires au quotidien sont confrontés à ces problématiques et ont besoins d'être outillés. 

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Intervenants
  • fondateur du mouvement Printemps républicain, délégué général du think thank L’Aurore, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT de 2015 à 2017
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......