LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mobilité urbaine et circulation lors des grèves de transport - 2019

Le vélo est-il l’avenir de la grève ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Depuis le début de la grève, comment s’est-on adapté pour se déplacer dans les grandes villes françaises ? Ces nouvelles pratiques sont-elles amenées à durer au-delà des grèves ?

Mobilité urbaine et circulation lors des grèves de transport - 2019
Mobilité urbaine et circulation lors des grèves de transport - 2019 Crédits : Christophe Morin - Maxppp

Hervé Gardette reçoit Adrien Lelièvre, journaliste aux Echos, spécialiste de la micro-mobilité (vélo, trottinette) et des transports. Que sont, tout d'abord, les micro mobilités ? 

Les micro mobilités représentent toute une catégorie de véhicules, du vélo à la trottinette en passant par les gyroroues les gyropodes. Lorsque l'on regarde les grandes artères parisiennes, on remarque tout un ensemble de véhicules que l'on ne voyait pas encore il y a quelques années. 

Ce phénomène que l'on observe à l'oeil nu est aussi mesurable sur le plan statistique.

On peut le mesurer grâce à plusieurs indicateurs. Rue de Rivoli, vous avez un compteur de cyclistes qui comptabilise le nombre de cycliste qui passe chaque jour. 

Cette hausse des micro mobilités en ces temps de grève est-elle donc un phénomène essentiellement parisien ? 

J'ai l'impression que l'impact de la grève est beaucoup plus fort à Paris, tout simplement parce que lorsque les transports en commun sont perturbés dans l'agglomération parisienne, il y a beaucoup plus de personnes qui sont obligées de changer leurs modes de déplacements. 

La grève a aussi vu l'augmentation de l'usage des transports partagés. Les opérateurs ont-ils su s'adapter aux grèves ? 

Les opérateurs ont un peu de mal à suivre face aux grèves. C'est beaucoup plus compliqué de gérer 30 000, 45 000 ou 65 000 déplacements par jours que 15 000 en temps ordinaires. A cause de l'augmentation incroyable de la demande, la flotte totale des opérateurs de trottinettes a paradoxalement baissé depuis le début de la grève (...) car la maintenance a du mal à suivre. 

La question de ces micro-mobilités sera certainement  un enjeu pour les élections municipales prochaines dans les grandes villes. 

Ça valide la stratégie de Anne Hidalgo. Elle a massivement investi dans les infrastructures cyclables. Alain Juppé, lorsqu'il était maire de Bordeaux, a beaucoup investi dans le vélo. Résultat, Bordeaux était l'une des villes les plus cyclables de France. Grenoble a fait la même chose et la pratique du vélo a explosé.

S'il y a une leçon à retenir de la grève, c'est que lorsque des infrastructures cyclables sécurisées existent, la pratique du vélo explose littéralement. C'est une recette quasiment universelle. 

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......