LE DIRECT
Crane d'Homme de Neandertal trouve a la chapelle aux saints en France a l'exposition Neandertal au musee de L'Homme a Paris.

L’homme de Néandertal avait-il le même langage que nous ?

8 min
À retrouver dans l'émission

Lundi 1er mars 2021, des chercheurs publiaient dans Nature ecology and evolution une étude levant une partie du voile sur les capacités auditives et de développement de la parole et du langage chez l'homme de Néandertal. Qu'y apprend-on ?

Crane d'Homme de Neandertal trouve a la chapelle aux saints en France a l'exposition Neandertal au musee de L'Homme a Paris.
Crane d'Homme de Neandertal trouve a la chapelle aux saints en France a l'exposition Neandertal au musee de L'Homme a Paris. Crédits : Franck Bessière / Hans Luca - AFP

Qui était Néandertal et surtout comment parlait-il ? On sait aujourd’hui qu’il pouvait développer un langage complexe. C’est ce que concluent plusieurs chercheurs dans une nouvelle étude publiée lundi 1er mars 2021 dans Nature ecology and evolution. Comment ces chercheurs ont-ils pu analyser le mode de communication de cet homme de Néandertal, apparu il y a 300 000 / 400 000 ans et disparu il y a 30 000 / 40 000 ans environ ? Les capacités de cet homme, qui a précédé celui qu’on appelle l’Homme moderne, autrement dit, Homo Sapiens, plus proche de nous, ont-elles été jusque là sous-estimées ?

Guillaume Erner reçoit Antoine Balzeau, paléoanthropologue, chercheur au CNRS et au Muséum d’Histoire Naturelle, auteur notamment avec Pierre Bailly de « Homo sapiens » La petite Bédéthèque des Savoirs, éditions du Lombard (2019).

Dans l'oreille de l'homme de Néandertal

On n'aura jamais un Néandertalien face à nous avec qui échanger, donc ça reste très compliqué de savoir le détail de ses modes de communication. Cette étude a en fait travaillé sur l'oreille interne et l'oreille moyenne des Néandertaliens, c'est à dire le conduit. 

Toute la technique qui nous permet d'entendre les sons et donc leur approche, a été de regarder la morphologie de cette zone, de créer un modèle qui permet de faire virtuellement propager des sons, d'essayer de savoir comment toute cette zone réagit au passage des sons pour arriver à apprécier quelle bande de sons était capable, potentiellement, d'entendre une telle oreille. 

Donc, ça ne dit pas  exactement comment il parlait ou ce qu'il entendait, mais ça donne une indication sur sa capacité d'entendre ou pas certains sons. 

Tirer les leçons de la langue

l y a forcément un lien très net entre les sons qu'on est capable d'émettre et ceux qu'on est capable d'entendre. Le corps s'adapte avec tous les organes entre le cerveau, la gorge, l'oreille pour que, justement, on puisse entendre les bons sons et ceux qui nous sont réellement utiles. Donc, il y a, c'est certain, un lien.

Toutefois, il y a des sons qu'on n'entend mais qu'on n'utilise pas dans notre communication. Ça devait être la même chose pour Néandertal. Donc arriver à montrer la capacité d'entente sonore n'est pas une démonstration absolue de l'ensemble du langage de Néandertal. Mais c'est quand même un bon indice pour dire qu'il avait des capacités proches des nôtres. 

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Intervenants
  • chargé de recherches au CNRS, chercheur au Muséum National d'Histoire naturelle de Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......