LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Séisme en Haïti : quelles sont les leçons tirées de 2010 ?

9 min
À retrouver dans l'émission

Après le séisme qui a frappé Haïti samedi, quelles ont été les leçons tirées de 2010 ? Nous en parlons avec Didier Le Bret, ambassadeur de France en Haïti de 2009 à 2012.

.
. Crédits : Pascal Deloche - Getty

Un séisme de magnitude 7,2 a frappé samedi le sud-ouest d'Haïti, il a été ressenti jusqu'à Port-au-Prince à 160 km de l'épicentre. Le dernier bilan communiqué ce matin fait état de 1297 morts, de 5700 blessés et de centaines de disparus. Le souvenir du tremblement de terre de janvier 2010 qui avait frappé Port-au-Prince en faisant plus de 200 000 morts est dans tous les esprits. 

Pour faire le point sur la situation, nous recevons le diplomate Didier Le Bret, ambassadeur de France en Haïti entre 2009 et 2012 puis directeur du centre de crise du Quai d'Orsay  jusqu'en 2015. 

L'absence d'Etat de droit 

Si on a un enseignement à tirer de 2010, c'est qu'on ne peut pas reconstruire un pays sans renforcer l'Etat, or cet Etat est failli depuis longtemps, il est en crise, le président Jovenel Moïse vient d'être assassiné... On continue de faire comme si avec les moyens du bord Haïti allait s'en sortir, or c'est impossible. 

Ce qui garantit la qualité de l'habitat c'est l'Etat de droit : il faut des contrôles, des cadastres. Or même si tout le monde était conscient de cela, une fois passées l'émotion et la phase d'assistance humanitaire, en réalité on a fait comme avant.  C'est lié à l'absence de capacités de l'Etat à imposer des nombres et aussi aux priorités des dirigeants qui sont ailleurs : plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. 

Un besoin d'aide humanitaire 

L'Etat a d'autant moins la possibilité de venir en aide aux populations touchées que le séisme qui s'est abattu sur Haïti touche une zone où se trouve très peu d'infrastructures hospitalières. Ils ont vraiment besoin d'un soutien et d'une assistance humanitaire.

La première des conditions pour que l'aide humanitaire puisse être efficace est de restaurer a minima les conditions de sécurité. Or je ne crois pas du tout que les Haïtiens soient capables de le faire sans aide extérieure. 

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......