LE DIRECT
Photo prise à la Gare Montparnasse le 2 janvier 2020, au 29ème jour de grève contre la réforme des retraites.

L’opinion publique française est-elle toujours favorable aux grèves ?

6 min
À retrouver dans l'émission

Après quatre semaines de grève contre la réforme des retraites, l'opinion publique est-elle disposée à soutenir les grévistes ? Quel est l'impact de la durée de la mobilisation sur la manière dont les Français perçoivent le mouvement ?

Photo prise à la Gare Montparnasse le 2 janvier 2020, au 29ème jour de grève contre la réforme des retraites.
Photo prise à la Gare Montparnasse le 2 janvier 2020, au 29ème jour de grève contre la réforme des retraites. Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Début janvier 2020, la grève contre la réforme des retraites se poursuit. Lancée le 5 décembre 2019, cela fait presque un mois qu'elle touche différents secteurs, en particulier celui des transports publics. Entre les grévistes et le gouvernement, se joue la bataille de l'opinion publique. Après quatre semaines de colère sociale, l'opinion publique est-elle disposée à soutenir les grévistes ? Quel est l'impact de la durée de la mobilisation sur la manière dont les Français perçoivent le mouvement ? Comment se construit l'opinion publique face aux grèves ?

Guillaume Erner reçoit Jean-Daniel Levy, directeur du département Politique et Opinion de l’Institut Harris Interactive.

Les Français soutiennent-ils la grève en cours ?

"On a mesuré un soutien relativement important de la part des Françaises et des Français à l'égard de la mobilisation sociale d'un point de vue général. Ça veut pas forcément dire un soutien à l'égard des différentes modalités d'action." Jean-Daniel Levy

"Tout ceci s'inscrit dans un contexte où il y a le sentiment d'un point de vue général que la politique globale menée depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée s'inscrit dans une politique relativement inégalitaire, injuste et plutôt en faveur des catégories supérieures. [...] Cette réforme vient s'inscrire dans ce contexte d'opinion préalable." Jean-Daniel Levy

Comment l'opinion évolue-t-elle au cours de la grève actuelle ? 

"Elle a très peu évolué. On est dans un contexte où il y a pu avoir une mobilisation sociale qui a été anticipée de la part des Français que nous avons interrogés. Une mobilisation sociale qui s'est traduite concrètement par une gêne objective perçue de la part d'un certain nombre de citoyens et notamment en Île-de-France. [...] Le rapport de force d'opinion n'a pas considérablement évolué au cours de cette période là. On a même des Français qui vont avoir tendance à considérer que s'il devait y avoir un fautif, ça serait plus le gouvernement que les organisations syndicales." Jean-Daniel Levy

Quels sont les mouvements sociaux populaires ou impopulaires ?

_"_Il y a eu des mouvements sociaux impopulaires en France. Le registre est assez clair en général dans la perception de la part des Françaises et des Français : s'agit-il ou pas d'une revendication qui porte l'universel ? S'agit-il ou pas d'une revendication qui porte l'intérêt général ? Ou s'agit-il d'une revendication à caractère corporatiste ? Lorsqu'il y a la perception, à tort ou à raison, que les mobilisations sociales sont des revendications corporatistes, dans ce contexte là, les Français sont critiques, voire extrêmement critiques. [...] Lorsqu'il y a des mobilisations de cheminots par exemple, que ce soit en matière d'embauche, que ce soit en matière de maintien du statut, [...] dans ce contexte là, les Français sont assez critiques." Jean-Daniel Levy

Intervenants
  • directeur du département Politique et Opinion de l’Institut Harris Interactive.
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......