LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photo prise à La Havane à Cuba lors de la manifestation du 11 juillet 2021.

Où peuvent mener les manifestations historiques à Cuba ?

9 min
À retrouver dans l'émission

"Nous avons faim", "Liberté", "A bas la dictature", pouvait-on entendre dans les manifestations à Cuba dimanche 11 juillet 2021. La contestation populaire est inédite, dans un contexte de crise économique, sociale et sanitaire accentué par l'épidémie de covid.

Photo prise à La Havane à Cuba lors de la manifestation du 11 juillet 2021.
Photo prise à La Havane à Cuba lors de la manifestation du 11 juillet 2021. Crédits : YAMIL LAGE - AFP

Dimanche 11 juillet 2021, des milliers de Cubains sont descendus dans les rues pour manifester et crier leur désarroi dans un contexte de crise économique, sociale et sanitaire aussi avec à l’épidémie de covid. Un décès a été dénombré dans une manifestation qui s’est tenue le lendemain. Plusieurs blessés également. Ce mouvement est inédit pour Cuba. Depuis, des centaines de personnes ont été arrêtées et les réseaux internet sont coupés. 

Que revendiquent les Cubains, dont le gouvernement réfute l'idée qu'il s'agit d'une "explosion sociale" ? 

Chloë Cambreling reçoit Janette Habel, chercheuse à l’Institut des hautes études de l’Amérique latine.

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Pandémie et crise alimentaire

Six mille nouveaux cas de Covid-19 le 14 juillet pour 65.000 malades à Cuba: le coronavirus flambe sur cette île des Caraïbes, tandis qu'une crise alimentaire accompagne le quotidien des Cubains, favorisant une explosion de la colère sociale. L'alimentation en pétrole du pays est en outre entravée par des mesures de rétorsion américaines qui bloquent l'acheminement en or noir du Venezuela.   

Dans un pays au climat tropical, où les frigidaires, lorsqu'il y a des coupures de courant incessantes, ne fonctionnent pas, la nourriture pourrit. Janette Habel

Il y a des gens qui ont faim aujourd'hui. Il y a une situation de grave pauvreté, d'inégalités dont les causes sont en premier lieu les sanctions économiques qui ont été prises par Trump. Janette Habel

L'arrivée de Joe Biden n'a rien changé à cette politique de sanctions, malgré les assouplissements promis pendant la campagne électorale concernant l'argent envoyé par des migrants à leurs familles, ou encore le droit de visite des émigrés cubano-américains à Cuba. Des souplesses qu'il faudrait réintroduire, selon Janette Habel.

Mesures d'urgence

En attendant, le gouvernement cubain, dirigé par Manuel Marrero, a autorisé aux voyageurs d'emporter à Cuba des produits alimentaires et sanitaires dans leurs valises sans restrictions, ce qui était interdit jusque-là pour des raisons sanitaires.   

C'est une mesure très importante qui a été réclamée par une forme de pétition publique rédigée par des artistes, des intellectuels et des responsables de diverses associations. Janette Habel

D'autres assouplissements au régime économique de Cuba ont été consentis ces derniers jours, comme la fin des limites aux salaires dans les entreprises et le droit de déménager entre différentes villes, sans perdre le bénéfice de la 'Libreta', un carnet d'approvisionnement en biens de première nécessité mis en place par le régime socialiste de Fidel Castro.

Il y a des migrations importantes des provinces vers La Havane, qui est une capitale surchargée, et donc il y avait des limites à l'installation des migrants qui viennent de la province orientale. Janette Habel

Alors que le président Diaz-Canel a opéré un revirement en appelant à tirer les enseignements des troubles sociaux, ce changement de ton traduit surtout l'étonnement du régime face à une mobilisation politique rare.

Il devrait y avoir d'autres changements, qui sont indispensables, parce qu'au début de l'année, au mois de janvier, il y a eu des mesures d'unification monétaire qui se sont traduites par une dévaluation de 2300%, mesures accompagnées d'une baisse de subventions à la population. Janette Habel

D'autres adaptations sont attendues pour mitiger les inégalités criantes à Cuba: 

L'Etat a un contrôle sur la production des petits paysans et des petits producteurs qui est absurde, et qui bloque l'arrivée et la circulation des marchandises, notamment des fruits frais et légumes, qui arrivent pourris dans les villes. Janette Habel

Les autres mesures consistent à libéraliser un peu davantage au moins le travail indépendant et à autoriser les PME, les petites et moyennes entreprises. Janette Habel

Intervenants
  • maître de conférences à l'Institut des hautes études d'Amérique latine, spécialiste de Cuba.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......