LE DIRECT
Photo prise à Bobigny dans le quartier Pablo Picasso le 3 décembre 2012.

Municipales : qu'en est-il du clientélisme ?

8 min
À retrouver dans l'émission

A l'approche des municipales, la question se pose de savoir si le clientélisme existe encore en politique. Ève Szeftel, journaliste à l’AFP, a enquêté sur le cas de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. De quoi s'agit-il ?

Photo prise à Bobigny dans le quartier Pablo Picasso le 3 décembre 2012.
Photo prise à Bobigny dans le quartier Pablo Picasso le 3 décembre 2012. Crédits : JACQUES DEMARTHON - AFP

La ville de Bobigny pourrait connaître des élections municipales particulières. Dans son livre “Le maire et les barbares” aux éditions Albin Michel, Ève Szeftel, journaliste à l’AFP, ancienne correspondante à Bobigny, raconte que la ville est au cœur d’une importante affaire de clientélisme. Elle accuse les élus de Bobigny mais aussi le député de la circonscription, Jean-Christophe Lagarde, d’avoir noué des relations avec plusieurs membres du “gang des barbares” responsable de la mort d’Ilan Halimi en 2006, à des fins politiques. Une enquête qui lève le voile sur la question du clientélisme en politique. Que révèle cette enquête ? Que raconte-t-elle sur la manière dont se joue le clientélisme en politique ? 

Guillaume Erner reçoit Ève Szeftel, journaliste à l’AFP, ancienne correspondante à Bobigny, autrice de “Le maire et les barbares” (Albin Michel).

Alliance entre élus locaux et membres du "gang des barbares" 

La réserve parlementaire de Jean-Christophe Lagarde, qu'il a utilisée largement (plus de 400.000 euros), a été un des moyens de cette alliance. Ève Szeftel.

"L'argent a été fléché par son assistant parlementaire (qui venait lui-même de la cité), vers des personnes qui ont une influence dans les quartiers, c'est-à-dire des caïds, des personnes qui ont en général un casier et qui ont joué le rôle d'agents électoraux".  

"Leur rôle était donc de retourner les quartiers, de ramener des voix." 

"On a là plus d'une quinzaine d'embauches irrégulières à des niveaux de rémunération très élevés pour des gens qui avaient un brevet d'artisans bouchers, de bouchers, d'animateurs qui n'avaient pas les qualifications. 

Certains avaient même des casiers dont les mentions étaient judiciaires, incompatibles avec l'exercice d'une fonction publique. Ève Szeftel.

"Certains proches du gang des barbares faisaient partie de l'équipe qui a pris le pouvoir, notamment la femme du numéro deux du gang des barbares, Lynda Benakouche, mais également l'assistant parlementaire, Kianoush Mokeddem. Ève Szeftel.

Vous pouvez écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page ou consulter la vidéo ci-dessous.

Bibliographie

Couverture du livre d'Eve Szeftel

Le maire et les barbaresed. Albin Michel, 2020

Intervenants
  • journaliste à l’AFP, ancienne correspondante à Bobigny, autrice de “Le maire et les barbares” (Albin Michel).
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......