LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Symptômes provoqués par le banana bunchy top virus : nanisme de la plante, chlorose des feuilles, "bouquet de feuille".

Les mécanismes de défense de la plante basés sur les petits ARN interférents dirigés contre le virus du bananier modifient-ils le comportement du puceron, vecteur du virus ?

4 min
À retrouver dans l'émission

Par Valentin Guyot, doctorant en première année à Supagro à Monptellier.

Symptômes provoqués par le banana bunchy top virus : nanisme de la plante, chlorose des feuilles, "bouquet de feuille".
Symptômes provoqués par le banana bunchy top virus : nanisme de la plante, chlorose des feuilles, "bouquet de feuille". Crédits : Valentin Guyot

Le Banana Bunchy Top Virus est le virus le plus dommageable des cultures de bananier, induisant jusqu'à 100 % de perte. Il est transmis par le puceron du bananier Pentalonia nigronervosa de plante à plante. Afin de se défendre contre l'infection virale, la plante utilise divers moyens de défense dont les petits ARNs interférents. Ce mécanisme est un moyen de défense spécifique des acides nucléiques étrangers qui permet d'inhiber la multiplication du virus à l'aide de petits morceaux d'ARNs produits par la plante dirigés contre le génome viral. Néanmoins, le virus arrive à déjouer ce mécanisme de défense de la plante, qui elle, accumule grandement les petits ARNs dirigés contre le virus sans aucun impact sur celui-ci. Or, lors de l'acquisition du virus par le puceron, celui-ci n'absorbe pas que le virus, mais aussi la sève de la plante contenant ces petits ARNs fortement accumulés. Et, il a déjà été démontré que l'acquisition d'un virus du même type que le banana bunchy top virus par un puceron modifie le comportement de celui, en multipliant sa durée de vie par 10, mais aussi son appétit et son agressivité envers les plantes saines. 

Une des questions de la thèse de Valentin Guyot est donc de savoir si les mécanismes de défense de la plante dirigés initialement contre le virus du bananier, ne seraient pas également absorbés par le puceron et induiraient des modifications de son comportement.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......