LE DIRECT

Décomposition des circuits de la rétine par l’holographie digitale et l’optogénétique

3 min
À retrouver dans l'émission

Par Giulia Spampinato, doctorante à l'Institut de la Vision

Au fond de l’œil, la rétine est un réseau de neurones constitué de plusieurs couches cellulaires. Bien plus qu’une caméra, elle effectue des opérations complexes à partir de la lumière détectée par les photorécepteurs avant d’en envoyer le résultat au cerveau. 

Pour restaurer la vision de patients ayant perdu leurs photorécepteurs, une solution est de stimuler les cellules ganglionnaires, neurones de la rétine qui envoient l’information au cerveau, afin qu'elles envoient au cerveau un message similaire à celui d’une rétine saine. Cette stimulation peut se faire grâce à des prothèses électriques ou à la thérapie génique. Mais les opérations effectuées par la rétine sont encore mal comprises. 

Nous avons développé un nouvel outil qui nous permet de stimuler sélectivement des neurones dans les couches intermédiaires de la rétine. Nous allons maintenant pouvoir décomposer le circuit de la rétine par des stimulations sélectives. Notre but est de comprendre comment l'information visuelle est transformée par les différentes couches de cellules, jusqu'aux neurones de sortie. 

Cette analyse sera une avancée majeure pour comprendre le fonctionnement de la rétine saine. Nous pouvons ensuite envisager de les reproduire dans une rétine artificielle pour restaurer une vision effective aux patients mal voyants ou aveugles.

À venir dans ... secondes ...par......