LE DIRECT

La déconstruction des valeurs et des autorités traditionnelles au XXème siècle : l’émergence de la mondialisation

1h01
À retrouver dans l'émission

Le XXème siècle est celui où le mariage d’amour et la famille moderne, c’est-à-dire la famille choisie et non imposée par les parents et les villages, va s’épanouir. Cet événement majeur n’est évidemment pas sans lien avec l’immense mouvement de « déconstruction » des autorités et des valeurs traditionnelles qui va caractériser ce siècle : déconstruction de la figuration en peinture, de la tonalité en musique, du roman et du théâtre classiques, des morales « bourgeoises », etc.

Cette déconstruction des traditions commence en fait dès le milieu du XIXème siècle, avec l’invention d’un idéal de vie nouveau : la vie de Bohème. Du Petit Cénacle de Nerval, Gautier et Borel jusqu’aux Jmenfoutistes, Hydropathes, Hirsutes et Incohérents des années l870/80, l’invention de la vie de bohème prépare les utopies du XXème siècle : l’utopie de l’art moderne comme l’utopie politique de Mai 68. Derrière les mouvements bohèmes se profile l’émergence d’un monde de ruptures et d’innovations permanentes : celui de la mondialisation libérale, qui constitue pour le meilleur et pour le pire l’horizon de notre époque.

L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......