LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un californien de 72 ans reçoit le vaccin contre le Covid19

2020, entre cauchemar et espoirs

4 min
À retrouver dans l'émission

Que retenir d'une année comme celle que nous venons de passer ? Revue de presse des idées.

Un californien de 72 ans reçoit le vaccin contre le Covid19
Un californien de 72 ans reçoit le vaccin contre le Covid19 Crédits : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP - AFP

Il y a bien sûr cette couverture du magazine américain Time qui a beaucoup fait parler d'elle. Worst year ever. Pire année jamais vécue. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans son éditorial le journal précise quand même qu'il parle pour ceux qui sont en vie aujourd'hui, qui, en majorité, n'ont pas vécu les deux guerres mondiales, la grippe de 1918, la grande dépression. Tous ceux qui sont nés après ces événements "n'ont pas été entraînés" à ce que nous avons vécu ces derniers mois, "la récurrence des catastrophes naturelles qui confirment à quel point nous avons trahi la nature ; une élection disputée sur la base de la fantaisie ; un virus qui a peut-être pris naissance avec une chauve-souris pour ensuite bouleverser la vie de pratiquement tout le monde sur la planète et mettre fin à celle d'environ 1 million et demi de personnes dans le monde".

Beaucoup, rappelle Time, "ont perdu leur emploi (...) se sont retrouvés sans moyen de payer leur loyer et sans possibilité de nourrir leur famille".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En lisant cela on pense bien sûr à des secteurs comme la restauration ou la culture.

De son côté en France le Figaro cite tous ces mots si rarement utilisés avant 2020 et qui sont devenus quasi quotidiens.

Confinement, cluster, faux négatif, écouvillon, distanciation, non-essentiel, hydroxychloroquine, ou encore stop and go...

Mais on peut aussi trouver dans la presse des raisons d'espérer. 

2020 a été une année terrible. Mais le monde est en meilleur état que vous ne le pensez. C'est le titre d'un article passionnant publié par CNN. Il explique que les nombreuses mauvaises nouvelles ont parfois occulté de vraies avancées.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Par exemple pour la deuxième fois une équipe de médecins a réussi à guérir un malade du VIH. C'était arrivé déjà une première fois il y a 10 ans mais l'exploit n'avait pas été reproduit. Alors certes, l'info date de 2019, mais elle a été portée à la connaissance du public en 2020 et n'a sans doute pas eu le retentissement qu'elle méritait. "Cela renforce, peut-on lire, l'espoir qu'un remède contre le VIH est possible".

"La pandémie de Covid19, lit-on également sur CNN, a donné lieu également à un vaccin historiquement rapide. Il est important de se rappeler qu'en début d'année, nous ne savions pas du tout si un  vaccin quelconque était possible".

"Nous entrons dans une nouvelle ère de développement de vaccins", en déduit le docteur Preston de l'Université de Bath. "Il y a même l'espoir que la nouvelle technologie de l'ARN puisse fonctionner contre une vaste gamme d'autres infections, y compris lit-on le cancer".

2020 a aussi marqué des avancées pour l'Union Européenne. C'est en tout cas ce qu'écrit dans le Monde Pascal Donohoe président de l'Eurogroupe.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour lui 2020 a réaffirmé ce que l'Europe peut faire face à une crise. Un fonds de relance de 750 milliards d’euros, la suspension temporaire des règles budgétaires qui a permis aux gouvernements de s'engager dans une série de mesures de soutien exceptionnelle,  ou encore la Banque centrale européenne qui a adopté des dispositions qui ont rendu l’emprunt moins cher.

De son côté le quotidien Suisse Le temps décerne le titre d'Européen de l'année à Michel Barnier, négociateur en chef de l'UE pour le Brexit. C'est à lui peut-on lire que revient "le grand mérite de l'unité sauvegardée de l'Union qui n'a jamais affiché sur ce sujet de visage de la division en trois ans".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Enfin, on lira également dans l'Obs ce dossier intitulé 2020 dans l'oeil de Raymond Depardon.

Le grand photographe français commente des photographies très fortes prises par certains de ses confrères au cœur d'événements marquants de ces derniers mois. 

Le port de Beyrouth après la double explosion. Des soignants qui effectuent des tests covid dans une maison de retraite en Italie. Des soldats du Haut Karabakh sur la ligne de front sud-est. Ou encore ce jeune qui fait du sport confiné dans son jardin dans les bouches du rhône. Raymond Depardon s'exprime donc sur chacune de ces photos une par une, et fait ce commentaire général : "ce qui me surprend beaucoup c'est que, pour la première fois, je vois des photographies qui rattrapent la fiction. En les regardant, je me demande dans quel film je suis".

Chroniques
8H34
27 min
L'Invité(e) actu
Pascal Brice : "Pour lutter contre la pauvreté, il nous faut collectivement tirer des leçons de cette crise"
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......