LE DIRECT
Le jihadisme des femmes de Fethi Benslama et Farhad Khosrokhavar

"Djihadisme, les racines du mal" dans Philosophie magazine

2 min
À retrouver dans l'émission

.

Le jihadisme des femmes de Fethi Benslama et Farhad Khosrokhavar
Le jihadisme des femmes de Fethi Benslama et Farhad Khosrokhavar Crédits : Editions Seuil

Le dernier numéro de Philosophie Magazine, propose une stimulante interview croisée sur la radicalisation des jeunes, entre la psychanalyste Hélène L’Heuillet - auteure de l’essai « Tu haïras ton prochain comme toi-même »- et le sociologue Farhad Kosrokavar, co-auteur de « Pourquoi ont-elles choisi Daesch ? ». Hélène L’Heuillet note qu'aujourd’hui, un discours de haine, qu’il soit populiste ou islamiste, se lève dans nos sociétés sans aucun refoulement. « Du moment où l’on ne croit plus en la parole pour régler les affaires communes, dit-elle, il ne reste plus que les actes». Farhad Kosrokavar constate qu’avant 2013, la conversion chez les jeunes djihadistes s’étendait sur plusieurs mois. Selon lui elle peut aujourd’hui se faire en une semaine. « Plus on est jeune, remarque-t-il, plus la tentation de se convertir rapidement s’intensifie ». Le sociologue affirme que chez les jeunes filles, la conversion se fait souvent par amour : « Face à la déstructuration de la famille en Occident, à la généralisation du travail des femmes, elles revendiquent la « complémentarité avec l’homme – alors qu’en réalité, il s’agit d’une infériorité de la femme ». Quant à la dé-radicalisation, enjeu majeur de nos sociétés, l’interview permet d’entrevoir des points de vue complémentaires. Hélène L’Heuillet considère qu’il faut, je cite, « aider les jeunes qui n’ont pas entièrement basculé dans le passage à l’acte à retrouver en eux un désir qui puisse les singulariser à nouveau dans la pulsion de vie. Farhad Kosrokavar insiste sur l’idée qu’il faut surtout être réaliste et distinguer plusieurs catégories de djihadistes : les repentis, les endurcis, les indécis, et les cas psychopathologiques. « La dé-radicalisation, dit-il, pour réussir, demande une réflexion sur nos blocages idéologiques et une véritable volonté politique. »

"Tu haïras ton prochain comme toi-même" d'Hélène L'Heuillet.
"Tu haïras ton prochain comme toi-même" d'Hélène L'Heuillet. Crédits : Editions Albin Michel
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......