LE DIRECT
Simon McBurney présente une nouvelle pièce, "La Pitie Dangereuse", basée sur le roman de Stefan Zweig à l'ouverture du Festival d'automne 2017 de Paris.

"Home" à tout faire / La Pitié Dangereuse

2 min
À retrouver dans l'émission

.

Simon McBurney présente une nouvelle pièce, "La Pitie Dangereuse", basée sur le roman de Stefan Zweig à l'ouverture du Festival d'automne 2017 de Paris.
Simon McBurney présente une nouvelle pièce, "La Pitie Dangereuse", basée sur le roman de Stefan Zweig à l'ouverture du Festival d'automne 2017 de Paris. Crédits : Frederic J. BROWN / AFP - AFP

Le journal Libération s’intéresse à nos modes de vie qui évoluent à toute vitesse. La journaliste Catherine Mallaval explique dans un article passionnant, que pour un quart de la population, l’espace social dans une maison se limite à avoir une bonne connexion Wi-Fi, quand certains vont jusqu’à considérer leur ordinateur comme leur habitat. Une enquête réalisée l’an dernier à Berlin, Londres, Moscou, Bombay, New York, Paris, Sydney, Stockholm... nous permet de découvrir, que l’espace entre nos quatre murs va encore rétrécir et le besoin de nature exploser. L’heure est aux cloisons qui bougent, aux paravents, à tout ce qui permet un espace mouvant. Exemple : un canapé-lit qui fait table, un sofa flottant ou un matelas qui surveille nos battements de cœur. On pourra aussi, bientôt, se payer une poubelle qui fait du compost en 24 heures, tandis que se profilent des sols en liège, mais aussi en fibres d’ananas, en chanvre et en bambou.

Dans les pages Culture du journal La Croix, une critique très élogieuse d’une pièce jouée à Paris en ce moment, une adaptation du roman de Stefan Zweig, La Pitié dangereuse, son unique roman achevé. Cette pitié dangereuse c’est celle qu’éprouve, à la veille de la Première Guerre mondiale, le lieutenant Anton Hofmiller pour la belle Édith, jeune paralytique fille d’un riche propriétaire terrien, follement amoureuse de lui. Deux êtres, deux mondes, une confusion de sentiments, que le metteur en scène anglais Simon McBurney met en scène prodigieusement. Le quotidien La Croix, visiblement très inspiré par la Pitié Dangereuse de McBurney affirme que « ce qui subjugue le plus dans cette adaptation, c’est la façon dont la parole est distribuée et redistribuée en permanence entre les acteurs, donnant à entendre autant qu’à voir. A le toucher presque, lui prêtant chair et vie », fin de citation.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......