LE DIRECT
 L'économie symbiotique: la restauration de l'environnement et des liens sociaux.

L'économie symbiotique: la restauration de l'environnement et des liens sociaux

2 min
À retrouver dans l'émission

Le livre d'Isabelle Delannoy, "L'économie symbiotique". Comment vivre en harmonie avec notre écosystème ?

 L'économie symbiotique: la restauration de l'environnement et des liens sociaux.
L'économie symbiotique: la restauration de l'environnement et des liens sociaux. Crédits : Actes Sud (Domaine du possible)

Le dernier numéro de Philosophie Magazine propose une interview passionnante de la chercheuse Isabelle Delannoy qui a publié un livre sur "l’économie symbiotique". Elle soutient la thèse selon laquelle l’économie symbiotique est capable de faire vivre en harmonie les êtres humains et les écosystèmes. "Et si l’économie cessait d’exploiter le vivant pour plutôt s’accorder à lui ?", interroge Philosophie Magazine. _"J’ai découvert, affirme-t-elle, "qu’aux quatre coins du monde émergeait une véritable économie capable de régénérer ses ressources"_. La chercheuse précise que cela concerne le vivant, à travers la permaculture ou l’agro-écologie, les systèmes sociaux, comme par exemple, les expériences de gouvernement partagé ainsi que l'industrie comme l’économie circulaire fondée sur l’accès à un bien, plutôt que sur sa possession. Isabelle Delannoy note que le terme symbiose – "vivre ensemble"-, désigne le plus puissant des phénomènes naturelles, à savoir une association intime entre deux organismes qui, tout en restant différents, vont provoquer d’importants bénéfices mutuels pour une dépense énergétique minimale.

Exemple, les coraux. Ils sont nés de la symbiose entre un polype - une sorte de méduse capable de construire des squelettes en calcaire - et une algue qui capte l’énergie solaire et la transforme en matière organique.

De cette symbiose a surgi un écosystème très riche, puisqu'on estime que la majeure partie des espèces océaniques dépend directement ou indirectement des coraux. Isabelle Delannoy souligne que la nature est d’une intelligence et d’une complexité inimaginables."Pourquoi, s'interroge-t-elle, ne pas la rendre la plus productive possible tout en lui permettant de se régénérer ?". L'auteure de "l'Economie symbiotique" évoque les écoquartiers qui se développent en Europe du Nord ou en Chine, où les eaux usées vont à la fois être filtrées par l’écosystème végétal et le nourrir. "Nos déchets, sont les nutriments des plantes. Avec un terrain de 100 m2, on peut filtrer les eaux d’un immeuble de cent habitants et de surcroît bénéficier de toutes les vertus des plantes : nourricières, médicinales, climatiques et même contemplatives, donc apaisantes", fin de citation.

Bibliographie

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......