LE DIRECT
Parc national des Cévennes, classé Réserve Biosphère par l'Unesco (hameau de Champlong de Lozère).

L'intelligence du monde végétal

2 min
À retrouver dans l'émission

Douées de mémoire, capables de prendre des décisions et même d’apprendre : les plantes démontrent des capacités cognitives aussi exceptionnelles que celles des animaux.

Parc national des Cévennes, classé Réserve Biosphère par l'Unesco (hameau de Champlong de Lozère).
Parc national des Cévennes, classé Réserve Biosphère par l'Unesco (hameau de Champlong de Lozère). Crédits : CAVALIER Michel - AFP

C’est en tout cas ce qu'affirme le magazine Science et Vie de ce mois-ci.

L’intelligence des plantes, donc, se passerait de cerveau, car elles seraient tout entières leur propre cerveau.

Le chercheur britannique de l’Université de Birmingham, George Bassel, s’est penché sur la germination, mère de toutes les décisions et de la vie d’une plante et a pu observer, à l’échelle moléculaire, une plante peser le pour et le contre avant de s’élancer vers la lumière.

Selon Stefano Mancuso, pionnier italien de la cognition végétale, "il s’agit d’un très beau travail, le premier à montrer le mécanisme de prise de décision chez une plante."

Et la plante, précise Science et Vie, prend moult décisions, car en interaction permanente avec son environnement et sans possibilité de plier bagage à la moindre alerte, il lui faut, pour survivre, tirer à chaque instant et en chaque saison le meilleur parti de son milieu.

Mais quelle partie de la plante faut-il justement étudier, pour observer ce mécanisme ? 

Et bien…tout commence avec une petite graine, puisque toutes les cellules de la plante sont alors rassemblées en une seule entité.

Et surtout, parce que la graine n’a qu’une seule décision à prendre : germer ou ne pas germer, "that’s is the question !" 

Michel Thellier, professeur émérite de l’Université de Rouen, affirme, "il ne me semble pas plus choquant de parler de mémoire pour une plante que pour un ordinateur". 

Mais bien d’autres aspects concernant l’intelligence des plantes sont abordés dans ce numéro, comme leur capacité d’apprentissage, d’anticipation, de communication et même d’entraide.

Conclusion : La botanique moderne actuelle dévoile une multitude de mécanismes intelligents du monde végétal et c’est absolument passionnant! 

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......