LE DIRECT
Christophe Castaner, qui a été désigné délégué général du mouvement LREM le 18 novembre 2017.

JDD: "Le vrai patron, c’est Macron"

2 min
À retrouver dans l'émission

.

Christophe Castaner, qui a été désigné délégué général du mouvement LREM le 18 novembre 2017.
Christophe Castaner, qui a été désigné délégué général du mouvement LREM le 18 novembre 2017. Crédits : NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO - AFP

Le Journal du Dimanche a choisi de consacrer sa "Une" d’hier au Président Emmanuel Macron et à son parti, "La République en Marche", mouvement qui a tenu son premier congrès, hier, à Lyon, et s’est doté d’un nouveau chef – le secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement, Christophe Castaner. 

"Objet politique non identifié, à quoi sert vraiment En Marche?" s’interroge le JDD, qui avance une seule certitude : Emmanuel Macron a bien l’intention de le réarmer pour en faire une machine de guerre censée assurer sa réélection en 2022. 

L’hebdomadaire rappelle, qu’en à peine plus d’un an, En Marche, qui a été créé en avril 2016, (n’oublions pas !) a porté Emmanuel Macron à l’Élysée et a obtenu une majorité à l’Assemblée Nationale. 

Et ce n’est pas tout, En Marche s’impose comme le parti le plus riche de France :

"En vertu de la loi du 11 mars 1988, qui calcule les donations de l’Etat accordées aux formations politiques selon le nombre de voix et de parlementaires élus, LREM devrait recevoir près de 21 millions d’euros par an d’aides publiques. Un pactole de plus de 100 millions d’euros sur la mandature qui devra se suffire à lui-même", précise le journal. 

Christophe Castaner, interviewé par le Journal du Dimanche, affirme qu’il faut retrouver l’âme du parti. 

« On a désincarné le mouvement, dit-il, on a donné l’impression d’abandonner les militants. Nous sommes tous passés à autre chose. Emmanuel Macron est devenu président, les personnalités emblématiques sont devenues ministre ou député…Trop de choses ont été laissées de côté, ma priorité, c’est de retrouver l’ADN du mouvement. 

Mais, selon nos confrères du JDD, "Le vrai patron, c’est Macron" : à En marche, Emmanuel Macron décide de tout. Et contrairement à ses prédécesseurs à l’Elysée, il ne s’en cache pas. 

Le président a par ailleurs regagné 4 points de popularité selon le baromètre Ifop-JDD : 46% des sondés se sont déclarés satisfaits de son action. 

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......